CADRE

Vers un management… durable (1)

Cet article fait partie du dossier :

Recherche en soins infirmiers

    Précédent Suivant

Pour Philippe Gaurier et le groupe hospitalier où il exerce, la démarche individuelle d’accompagnement du soignant doit être relayée par la prévention du risque de « charge émotionnelle négative liée au soin ».

Bonjour,  

Cela fait des mois que je n’ai pas pris de temps pour écrire sur le site car j’ai été nommé depuis décembre 2010 sur une mission spécifique intitulée « Attractivité – Recrutement – Fidélisation ».

Et je l’ai été parce que j’ai la conviction profonde que les soignants doivent être accompagnés pour « durer », voire « se pérenniser » dans la fonction (cf. mes deux articles précédents : Accompagner, un concept fondamental pour le soigné et le soignant et Vers la onzième compétence ). En effet, j’ai la certitude que l’on ne peut pas passer sa vie professionnelle à accompagner le soigné dans des moments de vie, de maladie, de souffrance, voire de fin de vie, sans être soi-même accompagné émotionnellement.

Cet accompagnement professionnel porte des noms : « suivi pédagogique » pour l’étudiant, « tutorat » pour le jeune professionnel et « analyse de pratiques professionnelles » pour le soignant. Je ne parle pas seulement de l’analyse des compétences pures.

Ce sont des fondamentaux incontournables ! Ce dont je parle ici, c’est de l’analyse de ce que le soignant vit dans la mise en œuvre de ses compétences avec le soigné.

Plus les années passent et plus je simplifie mes conceptions.

Par exemple, à force de simplifier, j’ai tendance à dire que soigner, c’est accompagner tout simplement une personne, c'est-à-dire un autre être humain, hors de son contexte normal, dans un moment de vie, de maladie, de souffrance, voire de fin de vie.

C’est discutable. Et je ne compte pas figer cet énoncé car, dans dix ans, nous aurons encore largement avancé et cette conception aura évolué. De même aujourd’hui, j’ai « réduit » la représentation du soin à un schéma de base qui comprend trois champs complémentaires : technique, relationnel et personnel (je devrais même dire « intime »). Bien sûr, dans ces deux premiers champs, technique et relationnel, il y a aussi de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)