PSYCHOLOGIE

L'apport de la sophrologie pour accompagner un traitement anticancereux

    Précédent Suivant

Une patiente témoigne des bienfaits physiques et psychologiques de la Sophrologie Caycédienne en complément de son traitement – chimiothérapie et radiothérapie - contre le cancer, une maladie de Hodghins, maladie des ganglions, au stade 3. Les séances de sophrologie, en l'aidant à se recentrer sur elle-même, lui ont permis d'être également plus sereine et plus forte pour affronter la maladie.

Cette patiente explique avoir été complètement paniquée à l'idée de recevoir les produits de chimiothérapie, et notamment l'un d'entre eux de couleur orange. Lors de sa première séance de Sophrologie, elle visualise avec l'aide du thérapeute des choses positives qui vont se substituer à l'image angoissante de son traitement à venir : je voyais le goutte à goutte de la perfusion et la goutte de produit qui filait vers les cellules malignes en épargnant les zones saines ; une visualisation qu'elle a pu réactiver et qui lui a permis d'être plus apaisée lors de la séance inaugurale de chimiothérapie et durant toute la cure. La patiente explique également l'épreuve de la pose du Port-a-Cath (cathéter à chambre implantable), la peur de se retrouver avec un objet étranger dans son corps et l'apport de la sophrologie pour apaiser cette nouvelle angoisse et l'accepter. La patiente l'affirme, les séances de sophrologie l'aident a appréhender toutes les nouvelles étapes de son traitement dont la radiothérapie. Il est question pour elle de pouvoir affronter ces séances le plus sereinement possible en oubliant les cauchemars liés notamment au port du masque de protection . Je me refusais à me tourner vers des traitements médicamenteux - anxiolytiques, antidépresseurs – pour palier ces angoisses. L'accompagnement par la sophrologie a été une aide précieuse pour m'aider à affronter la maladie et me donner toutes les armes pour la vaincre.

SofrocayCet article est réalisé en partenariat avec Sofrocay

Retour au sommaire du dossier Sophrologue