PROTOCOLES

Fiche technique - Pansement à l'antiphlogistine

Cet article fait partie de l'UE :

S2 4.4 Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical

PRINCIPE ET INDICATIONS

Le pansement à l'antiphlogistine est un pansement médicamenteux à usage de cataplasme.
Ce pansement est utilisé comme:
adjuvant dans les douleurs d'origine musculo-tendino-ligamentaire, les mammites et en cas d'engorgement des seins ou en cas d'arrêt de l'allaitement en pleine montée de lait, eupnéisant dans les affections respiratoires banales.

CONTRE-INDICATIONS

L'application d'un pansement à l'antiphlogistine n'est pas recommandé sur les plaies cutanées. en cas d'eczéma et de dermatoses allergiques ou infectées.

PRÉSENTATION

L'antiphlogistine est une pâte dermique présentée en pot de 250 à 500 g. Elle se chauffe avant son application au bain-marie, jamais au micro-onde.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Il faut impérativement tester la température de la pâte avant de l'appliquer. La pâte, comme l'argile utilisée en rhumatologie est à usage unique et ne doit pas être récupérée pour une utilisation ultérieure.

MATÉRIEL À PRÉVOIR

Rassembler dans un grand plateau :
des pansements américains
des compresses non stériles
deux abaisse-langue
une cupule remplie de pommade à l'antiphlogistine
bandes ou sparadraps.

DÉROULEMENT DU SOIN

A l'aide d'un abaisse-langue :

  • étaler l'antiphlogistine très chaude sur le pansement américain en une couche assez épaisse d'1/2 cm d'épaisseur, recouvrir la pommade ainsi étalée d'une compresse ouverte (afin d'éviter que la pâte ne colle à la peau !
  • poser (en avant testé la chaleur) le pansement sur la région à traiter
  • après avoir appliqué la pâte. couvrir aussitôt de coton hydrophile que l'on maintient en place à l'aide d'un bandage
  • regarder l'heure d'application pour en déduire le moment du retrait.

A noter :

  • Sur le thorax. le pansement peut adhérer plus facile-ment à la peau. poser seulement un pansement américain sur la compresse et recouvrir la personne d'un maillot et d'une chemise de corps. Il n'est pas nécessaire de bander.
  • Ce pansement peut être renouvelé toutes les 6 à 8 heures. Ne pas attendre bien entendu qu'il soit complètement froid. À la surveillance horaire le soignant doit prêter attention aux dires du soigné qui mieux que quiconque sait quand le pansement ne lui apporte plus chaleur et soulagement, donc effets bénéfiques.

APRÈS LE SOIN

réinstaller le patient
observer et noter toute information sur l'aspect de la peau :
couleur
rougeur,
gonflement,
douleur,
soulagement

Cet article fait partie de l'UE :

S2 4.4 Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical

Publicité

Commentaires (3)

NOMADIDE

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#3

POURQUOI PAS

Bonjour, cela me parait possible, j'ai refilé le tuyau à tous mes amis hémophiles et ils sont ravis. Effectivement, mon problème est beaucoup plus interne mais c'est très utile pour soulager hématomes et hémarthroses.
Sinon, si tu n'oses pas tu as essayé les huiles essentielles ?
Bon courage

Christel78

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Utilisation

Bonjour,

J’ai la maladie de verneuil. Alors que c’etait Encore en vente je l’utilisais et lorsque ma peau s’ouvrait j’arrêtais.
Pensez-vous que c’est une bonne idée de le faire ?

Merci de votre retour

NOMADIDE

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#1

retrait

ce médicament n'existe plus !!!
vous pouvez tout de même le retrouver en préparation pour chevaux (a commander chez votre pharmacien) moi je l'utilise toujours pour moi!