PROTOCOLES

Fiche technique - Pansement de Mickulicz

logo de la SRLF

Objet

Soins infirmiers concernant le pansement de Mickulicz, qui permet un drainage par capillarité des sécrétions de la cavité septique.

Généralités

Le Mickulicz est un système de drainage par capillarité, placé dans une cavité septique abdominale ou périnéale.
Ses buts sont :

  • Drainer les sécrétions de la cavité vers la surface.
  • Déclencher un cloisonnement autour du Mickulicz.

Il est constitué d'un sac de Mickulicz dans lequel sont tassées une ou plusieurs mèches à prostate numérotées (chiffre ou noeud).

Les soins infirmiers

Les premiers jours post-opératoires

L'infirmière a pour objectif les premiers jours, d'éviter la macération de la partie externe du Mickulicz, tout en assurant le confort de l'opéré. Pour cela, en fonction de son emplacement, le Mickulicz sera soit appareillé avec une poche légèrement fendue (Mickulicz abdominal) soit protégé par des pansements américains (Mickulicz périnéal) changés plusieurs fois dans la journée.
Pour le Mickulicz ramenant des sécrétions sales, il sera nécessaire de laver la partie externe une fois par jour pour éviter l'apparition d'odeur. La partie externe du Mickulicz est étalée en corolle sur des américains stériles et lavée à l'eau stérile et à la Bétadine moussante. La partie externe du sac de Mickulicz sera ensuite bien essorée puis séchée.
Le Mickulicz ne doit pas être lavé en profondeur les premiers jours car le liquide de lavage diffusera dans le péritoine alors que le cloisonnement de la cavité n'aura pas débuté.

L'ablation des mèches (vers le 5ème jour)

Elles seront retirées sur indication chirurgicale, au rythme de une par jour.
Leur retrait sera rendu moins douloureux en injectant de la vaseline stérile grâce à une seringue à embout conique la veille du retrait.

L'ablation du sac de Mickulicz (vers le 10ème jour)

Le retrait du sac pouvant être douloureux, il est préférable de l'effectuer au bloc avec une légère anesthésie.



Service de Chirurgie Digestive,
Hôpital Saint-Joseph, Paris

 

Publicité

Commentaires (0)