PROTOCOLES

Fiche technique - Ponction lombaire

Acte médical avec un rôle infirmier de collaboration et une surveillance relevant du rôle propre infirmier, la ponction lombaire (PL) par accès à la cavité sous arachnoïdienne au niveau des vertèbres lombaires L3-L4 a un but diagnostique et /ou thérapeutique par l’analyse du liquide céphalo-rachidien.

ponction lombaire fiche technique

Wikipedian getting a lumbar puncture (2006) - La ponction lombaire, un acte technique délicat qui suppose expertise et dextérité.

Quel matériel

  • matériel de rasage (si nécessaire)
  • plateau décontaminé  et nettoyé
  • protection à usage unique
  • antiseptiques
  • matériel pour anesthésie locale (lidocaïne, seringue,  pompeuse, aiguille sous cutanée)
  • matériel stérile (compresses, gants, aiguille à ponction lombaire de 7 à 12 cm de long et 0.9 à 1.5 mm de diamètre munie d’un mandrin stérile à usage unique)
  • tubes étiquetés
  • médicaments si injection prescrite
  • tensiomètre si besoin
  • container à aiguille
  • poubelle

Quelle technique ?

  • Toujours vérifier qu’un fond d’œil a été demandé en examen préalable. En cas d’hypertension intra - crânienne, il y a un risque d’entamer le bulbe rachidien.
  • Expliquer le soin au patient
  • Se laver les mains
  • Préparer le matériel
  • Demander au  patient d’être torse nu
  • Installation du patient en décubitus latéral au bord du lit, le dos bien arrondi (menton sur la poitrine et genoux relevés sur la poitrine)
  • Installer une protection sur le lit
  • Rasage si besoin
  • Faire une asepsie large. Antisepsie en quatre temps de la zone de ponction (le médecin fera une autre application juste avant la ponction)
  • Préparer matériel pour anesthésie locale
  • Prévenir le patient qu'il doit rester immobile et bien respecter la position requise durant la ponction
  • Servir le médecin durant la ponction
  • Lors de la ponction, demander au patient de respirer calmement et surveiller son faciès
  • Mettre des gants à usage unique
  • Passer les tubes au médecin (2 à 3 ml de LCR dans chaque tube)
  • Refermer les tubes de manière aseptique
  • Si traitement préparer l’injection qui sera faite lentement
  • Après retrait de l’aiguille, réaliser un pansement stérile
  • Installer le patient allongé pendant 8 à 12 heures avec une bouteille d’eau auprès de lui. L'encourager à s'hydrater
  • Se laver les mains
  • Transmissions écrites pour surveillance du patient par l'IDE.


vincent.elmer@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (1)