PROTOCOLES

Protocole - Soin de bouche (bouche saine)

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

L’arbre décisionnel pour soins de bouche présenté ici rappelle que ce soin d’hygiène et de confort se décline de façon préventive, sur bouche saine, ou curative sur bouche sale (sèche, douloureuse, voire infectée). De fait, le soin relèvera soit du rôle propre de l’infirmière et pourra être ainsi déléguée à une aide-soignante ou alors nécessitera une prescription médicale et ne pourra être réalisé que par l’infirmière. Merci à D. Gueneau-Peureux, infirmière spécialiste clinique et à Ch. Gelgon, infirmière, pour le partage de ce travail de synthèse2.

protocole soins de boucheRappel de ce que dit le code de la santé publique en la matière : « Les soins de bouche non médicamenteux relèvent du rôle propre de l’infirmier. Ils sont liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie, ils visent à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d’une personne ou d’un groupe de personnes » (Article R. 4311-5) « Dans le cadre de son rôle propre, l’infirmier accomplit cet acte en visant notamment à assurer le confort du patient, son éducation et celle de son entourage. Ils peuvent être réalisés en collaboration d’aides-soignants, d'auxiliaires de puériculture ou d'aides médico-psychologiques qu'il encadre et dans les limites de la qualification reconnue à ces derniers du fait de leur formation » (Article R. 4311-4). Rappelons que, contrairement aux soins de bouche sur bouche saine, « Les soins de bouche avec application de produits médicamenteux et, en tant que besoin, d’aide instrumentale, sont accomplis sur prescription médicale ».

arbre decisionnel pour soins de bouche

Notes

  1. Décret n°2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code. J.O n° 183 du 8 août 2004 page 37087 : texte n° 37086
  2. Arbre décisionnel pour soin de bouche, version 3, janvier 2012, selon les recommandations de Saint-Paul-de-Vence 2009, candidoses Oropharyngées publiées in Oncologie volume 11, n°12, décembre 2009, D. Gueneau-Peureux, infirmière spécialiste clinique et à Ch. Gelgon, infirmière, protocole validé par Dr G. Gay, EMDASP.
Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Hygiène hospitalière

Publicité

Commentaires (0)