PROTOCOLES

Recommandations - L’infirmier seul face à une situation d’urgence

Pour apporter une première réponse à cette question, la Société française de médecine d’urgence (SFMU), en lien avec d’autres sociétés savantes, vient de publier des recommandations professionnelles pour un infirmier seul face à une situation de détresse médicale.

L'infirmier face à une situation d'urgenceRappelons qu'une situation de détresse médicale s’entend comme une situation où le pronostic vital et/ou fonctionnel du patient est engagé, et devant laquelle une réponse rapide et efficace doit être entreprise en attendant une intervention médicale, afin de garantir le maximum de chance de survie au patient. Ainsi sont traitées plusieurs situations d’urgence telles que l’arrêt cardiaque, les brûlures graves, les convulsions, l’accouchement mais aussi la prise en charge de la douleur…

Devant la grande hétérogénéité, voire l’absence de protocoles locaux, la SFMU a réuni un comité d’experts médicaux et paramédicaux issus de son corps mais aussi de la SFAR (Société Française d’Anesthésie-Réanimation) ou encore du Collège français de réanimation cardio-respiratoire pour déterminer et valider ces recommandations.

Ces recommandations visent en priorité les infirmiers travaillant en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), dans les transports paramédicaux pédiatriques et adultes en pleine expansion, mais aussi en milieu scolaire ou en entreprises comme infirmière de santé au travail. Toutefois, il est évidemment rappelé que tout infirmier peut être seul et confronté à une situation d’urgence. Les recommandations développent très clairement les actions et surveillances infirmières à entreprendre face à une situation précise en attendant une intervention médicale quelle qu’elle soit (SAMU, sapeurs-pompiers, SOS médecins, services d’urgences...). Elles pointent également quelques surveillances infirmières spécifiques à adopter ou à revoir comme le score d’APGAR, de Silverman en pédiatrie ou encore le score de Glasgow pour pouvoir communiquer un premier bilan exhaustif lors de l’alerte au médecin régulateur du SAMU ou autre.

Creative Commons License
Comité de Rédaction infirmiers.com
mickael.perchoc@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)