MODES D'EXERCICE

La formation des infirmières en Espagne

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

La formation des IDE (« DUE » en espagnol) en Espagne est faite dans les universités publiques ou privées. Pour pouvoir y rentrer, les futurs infirmiers et infirmières doivent obtenir un baccalauréat scientifique et réussir un examen qui s 'appelle « Selectividad » (il s'agit de deux jours, au cours du mois de juin, durant lesquels les élèves doivent réussir sept épreuves portant sur l'ensemble de leur programme du lycée). La « Selectividad » est commune à tous les élèves qui veulent accéder aux études supérieures.

Une fois qu'on a le résultat du baccalauréat et de la « Selectividad », les élèves obtiennent une moyenne qui va leur permettre de choisir leur cursus.

C'est dès le mois de juillet qu'il est possible de postuler pour les différentes universités :

  • Publiques : il y a un nombre déterminé d'élèves à l'année, et une meilleure reconnaissance à la fin des études. Il est impératif d'obtenir une moyenne supérieure à 6,5 sur 10.
  • Privées : l'accès n'y est pas très  limité, la moyenne requise pour y entrer n'est que de 5 sur 10, mais la reconnaissance en fin de cursus est moindre.


Puis, c'est à la fin du mois d'août qu'arrivent les réponses des candidatures et que l'on peut choisir dans quelle université on suivra la formation (d'une durée de trois ans). C'est au mois d'octobre que débute la formation.

En fonction de l'université la distribution du nombre d'heures théoriques et pratiques va être différente ; soit les étudiants vont tous les jours à l'université de 8h à 13h /14h et de 15h à 20h/21h à l'hôpital pour le stage, soit ils font 2 mois de théorie à la faculté et 2 mois de stage à l'hôpital au cours du premier et du deuxième semestre.  

Il y a deux sessions d'examens par année (février et juin) et un rattrapage au mois de septembre. Normalement, l'année universitaire finit au mois de juin.

Sur l'ensemble du cursus, donc en trois ans, il est impératif de réaliser un certain nombre d'heures de cours théoriques pour pouvoir obtenir le diplôme. Ces heures de cours sont réparties entre les matières obligatoires (Anatomie, Biochimie, Pharmacologie, législation.) et des matières au choix.

En troisième année, pour obtenir le Diplôme d'Etat, les étudiants doivent passer un mémoire, avoir réussi tous les examens (on fait toujours la moyenne sur 10)  et avoir validé les différents stages. Il est donc important de noter qu'il n'y a pas d'épreuves écrites ni d'examen pratique finale.

Les uniques spécialisations possibles sont :

a) Sage-femme : il faut réussir un examen d'accès à l'école de Sages-femmes. Ce sont 2 années durant lesquels ont a des cours théoriques et on fait des stages en parallèle.

b) Psychiatrie : il faut également réussir un examen d'accès et ce sont 2 années d'études avec des heures théoriques et des stages. Il n'y a que 3 années que cette spécialité a commencé.


Il n'existe donc pas d'écoles pour faire infirmière anesthésiste, infirmière du bloc , professeur, ou surveillante.    

C'est le centre de travail (hôpital ou clinique) qui place les personnes au bloc (l'infirmière ne va jamais intuber un patient ni faire une anesthésie générale) et qui décide quelles infirmières seront surveillantes.

Les professeurs dans des universités sont la plupart du temps des infirmières qui travaillent à mi-temps dans les différents établissements de Santé et ce sont les universités qui décident qui seront leurs professeurs.

Il y a en Espagne très, très peu d'infirmières libérales du faits des nombreux centres de soins. En effet, les « Centros de Salud » sont de petits dispensaires où il y a des médecins généralistes, des infirmières, des aides-soignantes et des brancardiers. C'est la porte d'accès à la médecine spécialisée. Dans ces « Centros de Salud » les infirmières ont leurs propres bureaux avec leurs patients (elles s'occupent des patients chroniques qui ont une hypertension artérielle, ont des problèmes d'obésités, sont diabétiques, et contrôlent la croissance des bébés.) et se déplacent pour les soins à domicile. Elles travaillent toujours au côté d'un médecin.

En Espagne, en générale, pour pouvoir avoir un poste fixe dans l'assistance publique il faut réussir un concours, appelé « Oposicion ». C'est l'Etat qui décide des dates de l'examen (le dernier était en 1997 et le prochain est en octobre 2002). L' « Oposicion » est divisé en trois parties :

  1. L'examen ; un Questionnaire à Choix Multiple. Il faut avoir au moins la moitié des réponses bonnes pour pouvoir passer à la deuxième partie.
  2. Le concours ; l'Etat donne au infirmiers un certain nombre de points en fonction des notes obtenues pendant les études, du nombre de mois travaillés, du nombre de formations complémentaires suivies et en fonction des publications reconnues.
  3. Le barème ; L'Etat ajoute les points de l'examen avec les points du concours, ce qui donne une moyenne. C'est cette moyenne qui va donner à la personne la possibilité de choisir où elle va travailler (il y a une liste avec tous les postes offerts dans toutes les régions du pays). Ce sont les personnes qui ont la moyenne la plus élevée qui peuvent choisir en premier.

Aussi, et pour conclure, avoir un CDD, surtout pendant les vacances, est facile, cependant avoir un CDI est beaucoup plus compliqué. Mais obtenir un poste fixe dans un hôpital public est de loin le plus compliqué puisque cela dépend des résultats de l' « oposicion ».

     

    Teresa Conde Garcia, IDE.
    Comité Rédaction Infirmiers.com
    teresa.conde@infirmiers.com

 

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (1)

sebastian

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Reconnaissance du diplome

En espagne, le diplome obtenu en france en 2010 (ancienne réforme) est l'équivalent de grado enfermero ou DUE ?