IADE

Les IADE entendus par le gouvernement

Le gouvernement se serait engagé jeudi 5 juin 2014 à faire paraître le décret accordant le grade de master à la formation des infirmiers anesthésistes diplômés d'Etat (Iade), de façon à ce que la promotion d'étudiants qui sortira en septembre en bénéficie, a-t-on appris auprès de deux syndicats à l'issue d'une journée d'action.

Crédit photo : J.-P. Anthony, Président du CEEIADE - Les IADE obiennent la garantie de publication du décret master

Des collectifs d'étudiants et plusieurs syndicats (le Syndicat national des infirmiers anesthésistes -Snia-, SUD santé-sociaux et la CGT santé-action sociale, réunis en intersyndicale, ainsi que le Syndicat national des professionnels infirmiers -SNPI-CFE-CGC ou encore la Coordination nationale infirmière -CNI) avaient appelé les Iade et étudiants à faire grève et à manifester jeud 5 juin 2014. Le mouvement a reçu le soutien de nombreux organismes, dont les représentants des écoles d'Iade (Ceeiade) et des infirmières des autres spécialités (de bloc et puéricultrices), l'ordre infirmier, ou encore l'Union nationale des étudiants de France (Unef). Les syndicats revendiquent la reconnaissance effective de la formation d'Iade au niveau master (l'engagement avait été pris par le gouvernement en 2010 à l'issue d'un long conflit), ainsi que des revalorisations salariales, ou encore une prise en compte de la pénibilité du travail des Iade.

La manifestation nationale, à Paris, a réuni au moins 500 personnes, cette estimation concordant entre la police et plusieurs syndicats

Le cortège, formé vers 10h30 devant le ministère des affaires sociales et de la santé, s'est ensuite dirigé vers le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, où une délégation a été reçue par des représentants des deux administrations, a indiqué le président du Snia, Jean-Marc Serrat. Des étudiants de toutes les écoles d'Iade (sauf celles d'outre-mer) ont participé à la manifestation parisienne, et des motions demandant la parution du décret ont été déposées dans la plupart des agences régionales de santé (ARS) et dans une grande partie des rectorats, a indiqué le secrétaire général du Snia, Simon Taland. Il a estimé entre 70% et 80% le taux de grévistes au niveau national, signalant que beaucoup de programmes opératoires ont dû être reportés. Olivier Youinou, responsable Iade à SUD santé, a déclaré n'être pas en mesure d'estimer le taux de grévistes national, et a noté qu'il avait été variable suivant les lieux. Il a pointé de nombreuses assignations d'Iade faites par les directions, affirmant que certaines avaient été faites de façon irrégulière (par SMS, par exemple).

Jean-Marc Serrat et Olivier Youinou, qui ont été reçus par les représentants des deux ministères, ont déclaré que ces derniers s'étaient engagés à accorder le grade de master aux étudiants de la promotion en cours pour toutes les écoles. Le décret accordant le master pourrait paraître même si toutes les écoles n'ont pas signé de convention avec l'université, contrairement à ce que les ministères avaient affirmé en février, ont-ils rapporté. Le texte serait présenté au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) en septembre pour paraître d'ici fin 2014, avec un effet rétroactif. Les deux ministères auraient promis de faire paraître rapidement un communiqué de presse, et à acter des mesures dans une lettre au cours des jours suivants, ont rapporté les syndicalistes. Joint par l'APM, le ministère de la santé n'était pas en mesure de communiquer à ce sujet jeudi soir.

Dernière minute : Communiqué de presse du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche et du ministère des Affaires sociales et de la Santé - 6 juin 2014

A l’issue de la manifestation organisée par les infirmiers anesthésistes, les représentants des ministres Benoît Hamon, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, ont reçu une délégation des organisations syndicales professionnelles et étudiantes.

Ces dernières ont été informées qu’à cette date, les deux tiers des établissements de formation avaient signé une convention avec une université. Le MENESR et le MASS ont rappelé que tout serait entrepris pour aboutir dans les meilleurs délais, et au plus tard le 15 juillet, à ce que l’ensemble des établissements aient signé ou engagé de manière significative le processus de signature d’une convention avec une université.

Le décret attribuant le grade de master au diplôme d’Etat d’infirmier anesthésiste sera soumis au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) de septembre 2014 pour publication. Le grade de master sera donc conféré à tous les détenteurs du diplôme d’Etat à partir de septembre 2014.

Le comité de suivi du nouveau programme de formation des infirmiers anesthésistes se réunira  en septembre pour poursuivre les travaux notamment sur  les conditions de reprise et de poursuite d’études.

Selon Olivier Youinou, 22 écoles sur 29 auraient signé une convention avec une université, contre six seulement en février. Les ministères se seraient engagés à insister auprès de la conférence des présidents d'université (CPU) pour que toutes les conventions soient conclues rapidement, a rapporté Jean-Marc Serrat. Ils auraient fixé la date butoir au 15 juillet, après quoi commencerait la rédaction du décret. Tout en se disant très satisfaits de la mobilisation de jeudi, les deux responsables syndicaux se sont dits vigilants vis-à-vis de ces annonces orales, et ont dit attendre les documents écrits. Ils ont déploré l'absence de réponse donnée à leurs revendications salariales.

Jean-Marc Serrat a affirmé que la prochaine réunion du comité de suivi de la réforme de la formation avait été avancée à juin, au lieu de septembre. Le nouveau programme est appliqué depuis l'automne 2012 par les écoles, a-t-il rappelé.

Publicité

Commentaires (2)

#2

Mouvement à suivre...

Bravo aux Infirmiers anesthésistes !

Alors à nous maintenant IDE antérieurs aux promotions 2012 de descendre pour se faire reconnaître et arrêter cette injustice !

execho

Avatar de l'utilisateur

188 commentaires

#1

bravo

photos et communiqué sur Fo santé