IADE

Les IADE (enfin) au grade master

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Un décret précisant quels diplômes délivrés à l'issue de formations médicales et paramédicales (dont les infirmiers anesthésistes) confèrent le grade universitaire de master a été publié le 17 décembre 2014 au Journal officiel.

iade, anesthésie, bloc, infirmier anesthésiste

Les infirmiers anesthésistes l'attendaient... c'est acté, depuis septembre 2014, le grade master est bien obtenu à l'issue de leur formation...

Conformément au cadre européen du schéma licence-master-doctorat [LMD] prévu par le processus de Bologne, le décret confère aux titulaires des diplômes de formation approfondie en sciences médicales, pharmaceutiques et odontologiques qui sanctionnent un deuxième cycle universitaire le grade universitaire de master, précise la notice du texte. Le grade s'applique à l'issue de l'année universitaire 2015-16 pour les étudiants en médecine, 2014-15 pour les étudiants en pharmacie et en odontologie. Le grade de master est également attribué au diplôme d'Etat de sage-femme à l'issue de l'année universitaire 2014-15.

Le grade est par ailleurs conféré "de plein droit" au diplôme d'Etat d'infirmier anesthésiste (Iade) à compter de septembre 2014, conformément à ce qu'avaient indiqué en juin dernier les ministères en charge de la santé et de l'enseignement supérieur.

Enfin, le grade est conféré aux titulaires d'un certificat de capacité d'orthophoniste à l'issue de l'année universitaire 2017-18. Le décret instaurant la nouvelle formation d'orthophoniste sanctionné par le certificat de capacité a été publié en septembre 2013.

Les arrêtés réformant le deuxième cycle des études médicales, pharmaceutiques et odontologiques ainsi que le cursus des sages-femmes permettant la reconnaissance du niveau master ont été publiés au printemps 2013. Ils sont parus deux ans après ceux créant les diplômes de niveau licence. Depuis l'année universitaire 2011-12, sont ainsi délivrés des diplômes de formation générale en "sciences médicales", "sciences pharmaceutiques", "sciences odontologiques" et "sciences maïeutiques", rappelle-t-on.

L'ensemble de ces textes s'inscrivent dans la continuité de la réforme de la première année de médecine et de la mise en place de la première année commune aux études de santé (Paces ou L1 santé) depuis la rentrée universitaire 2010-11.

Journal officiel, mercredi 17 décembre, texte 15

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)