INFOS ET ACTUALITES

Le manque de sommeil nuit aux soignants

par .

Une récente étude menée chez quelque 1000 soignants par le Réseau Morphée, réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles du sommeil, visait à explorer les symptômes et comportements associés aux troubles du sommeil. Les chiffres en attestent, près de la moitié des soignants ressentent une privation de sommeil liée à leur travail, ce qui représente un facteur de vulnérabilité.

sommeil lit pieds

Les soignants sont près de la moitié à penser que leur travail a un impact sur leur santé via la privation de sommeil qu’il engendre.

Explorer le temps de sommeil, les comportements associés et les symptômes de troubles du sommeil, tel était l'objectif de l’étude observationnelle1 conçue par le Réseau Morphée et réalisée auprès d’environ 13 000 personnes à travers la France. Parmi elles, 880 soignants : infirmier(e)s (51%), médecins, internes et dentistes (19%), aides-soignant(e)s (10%), psychologues, pharmaciens, kinésithérapeutes, étudiants, autres paramédicaux.

Les résultats présentent des caractéristiques propres à la communauté soignante où il est plus fréquent de travailler le soir (19% contre 15% des non-soignants), d’avoir des horaires décalés (39% contre 26%) et attribués à un travail posté (81% contre 31%). Sans surprise donc, les jours de travail, le temps de sommeil des soignants est significativement plus court que celui des non-soignants : 6 heures contre 6,45 heures. De plus, les soignants sont 60% à dormir moins de 6 heures en semaine contre 44,8% des non soignants.

Chez les soignants, moins de temps de sommeil, plus d’horaires décalés et de travail posté, un sentiment de privation de sommeil liée au travail Sur la question de la privation de sommeil, près de la moitié des soignants (48%) pensent que leur travail est en cause et notamment son organisation. Parmi les 60% de soignants qui passent moins de 6h dans leur lit les jours du travail, les trois-quarts pensent que leur privation du sommeil est en lien avec leur travail. Le travail posté en est le premier responsable : chez les infirmiers...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)