EN BREF

Arnaud Robinet, élu président de la Fédération hospitalière de France

Arnaud Robinet remplace officiellement Frédéric Valletoux à la tête de la Fédération hospitalière de France, à la suite d’un vote de son conseil d’administration.

À la Fédération hospitalière de France (FHF), l’heure est au passage de relais. À l’issue du Conseil d’administration qui s’est tenu le 21 septembre, Frédéric Valletoux a cédé sa place de président de l’institution à Arnaud Robinet, après 11 ans passés à ce poste. Celui-ci a immédiatement pris ses fonctions, pour un mandat renouvelable de 3 ans.

Docteur en biochimie moléculaire, Arnaud Robinet cumule, à 47 ans, les casquettes : membre du parti Horizons, maire de Reims et président du conseil de surveillance du CHU de la ville depuis 2014, mais également président de la Fédération Hospitalière Régionale Grand-Est depuis 2018 et vice-président du Conseil régional Grand-Est depuis 2021. Il a de plus occupé la fonction de député entre 2008 et 2017. En succédant à Frédéric Valletoux, lui-même élu lors des élections législatives de juin 2022, il accède à un poste à la visibilité nationale, après un vote qui lui a octroyé 35 voix contre 25 face à son concurrent, l’ancien député socialiste lyonnais Jean-Louis Touraine.

Des ambitions fortes pour le système de santé

Le nouveau président de la FHF souhaite placer sa présidence sous le signe de l’action rapide et efficace au service de la population et d’un service public fort avec, comme principes directeur l’écoute, la crédibilité et l’ouverture, fait savoir l’institution dans un communiqué. Quant aux chantiers auxquels il compte s’attaquer, ils sont nombreux : question des ressources humaines, dans un contexte de pénurie de personnels médicaux et paramédicaux, du financement, de la prévention, et de travail de proximité avec les territoires. L’autonomie et le médico-social, les conditions de travail des professionnels ainsi que la crédibilité financière seront au cœur de l’engagement d’Arnaud Robinet, ajoute-t-elle. Saluant le travail mené pendant la dernière décennie par Frédéric Valletoux, la FHF indique que le mandat du nouveau président doit s’inscrire dans la nécessaire transformation du système de santé, actuellement en grande difficulté, afin qu’il soit en mesure de garantir l’accès aux soins de toute la population. Mon objectif est de mettre toute mon énergie pour accompagner la nouvelle étape dans laquelle s’engage notre système de santé : les maux sont connus de tous, nous devons désormais appliquer les bons remèdes, et vite, promet Arnaud Robinet, qui s’engage à faire clairement entendre la voix des hospitaliers.

Publicité

Commentaires (0)