EN BREF

En colère, le Sniil écrit à Olivier Véran : "les IDEL ne sont pas des kleenex"

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Jamais avare de mots, vous vous êtes engagés lors de votre discours d’investiture à « prendre soin de celles et ceux qui prennent soin de nous lorsque nous en avons besoin ». Jamais avare de symbole, vous ressortez des cartons une médaille "de l’engagement" pour les soignants, et vous nous promettez un hommage pour le 14 Juillet.

Voici comment débute le communiqué du Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux (Sniil) pour qui ces mots ne sont que de vaines paroles. La raison de leur colère : le fait que que les infirmiers libéraux ne puissent pas déclencher, en toute autonomie, les tests de dépistage Covid-19alors que vous l’accordez à 6500 fonctionnaires de l’Assurance Maladie qui n’ont aucune formation médicale ou paramédicale ? Pourquoi ne pas avoir intégré davantage les infirmiers libéraux dans ce dépistage, comme l’avait pourtant promis le Premier Ministre ?

Et pourquoi ne jamais prendre en compte l’avis des 120 000 infirmières et infirmiers libéraux ? Pourquoi nous demander des contributions puisque vous ne les prenez jamais en compte ? Comme pour vos prédécesseurs, nous sommes, à vos yeux, invisibles. Inexistants, s'agace le communiqué qui attaque le ministre de la santé de prendre les IDEL pour des kleenex alors que, comme l'ont souligné certains députés il se sont débrouiller comme ils ont pu durant le pic épidémique et toute la crise sanitaire pour demeurer les derniers professionnels de santé à maintenir le lien avec le domicile pendant la crise sanitaire.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Sniil

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (1)

Phil

Avatar de l'utilisateur

37 commentaires

#1

le SNIIL qui nous impose l'Ordre par la force...

Et pourquoi le SNIIL ne prend jamais en compte l'avis des 600000 infirmières salariées qui n'ont que faire d'un Ordre libéral ?

Pourquoi nous imposer par la force votre chambre disciplinaire ... en prétendant que nous en voulons ?

Comment votre Ordre peut-il prétendre tirer sa légitimité de la volonté des IDE... et se plaindre qu'elles n'adhèrent pas ?

Contrairement à l'Ordre des Médecins, l'Ordre des Infirmiers n'a aucune compétence médico-légale en cas de procès...

Ce n'est qu'une singerie.

Ce n'est pas non plus un syndicat qui peut porter les revendications des professionnels, au contraire, il doit soumettre ses membres aux règlements en cours...

Et la garantie des libertés repose historiquement sur la séparation des pouvoirs :

Un Ordre n'aspire qu'à les concentrer.


...