EN BREF

Fnesi : des éléments positifs suite à la mobilisation contre les frais illégaux

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Lundi 23 septembre, des ​étudiants en soins infirmiers de la France entière se sont mobilisés devant 12 Conseils Régionaux pour faire entendre leur voix. ​Des délégations de la FNESI ont pu être reçues par des élus dans chaque Région pour exprimer leurs revendications concernant les frais complémentaires illégaux.

Suite à cette journée de revendication, des Régions ont su se démarquer face à l’urgence du sujet. En effet,​ la Région Ile-de-France s’est immédiatement positionnée ​contre les frais complémentaires exercés par les instituts​. Elle a ainsi clairement assumé sa responsabilité de tutelle financière de la formation en soins infirmiers et entreprend des mesures immédiates pour rappeler aux instituts ​que ce n’est en aucun cas aux étudiants de payer les frais pédagogiques​.

De même Monsieur Jean Rottner, président de la Région Grand-Est​ a annoncé la suppression immédiate des frais complémentaire. De même, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a communiqué une ​note d’instruction à l’ensemble des universités pour rappeler que chaque étudiant en soins infirmiers doit être inscrit à l’université et bénéficier des mêmes droits que les autres étudiants, ​cela sans avoir à débourser de frais supplémentaires​.

En conclusion, des éléments positifs sont ressortis de cette mobilisation d’ampleur nationale. Cependant la problématique majeure responsable de la colère des étudiants, les frais complémentaires illégaux, n’a pas encore été résolue.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fnesi

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)