EN BREF

HAD et IDEL adoptent une charte de coopération

Une charte de coopération a été adoptée par les établissements d'HAD d'un côté et les infirmiers libéraux de l'autre. L'objectif : afficher et concrétiser une volonté commune de promouvoir un meilleur partenariat entre eux. Michel Calmon, délégué régional de la FNEHAD Ile-de-France et Jean-Jules Morteo, président de l'URPS infirmiers d'Ile-de-France, ont signé cette charte sur leur coopération dans le cadre d'une prise en charge des patients en HAD, apprend-on dans un communiqué diffusé le 9 octobre. Ainsi, dès la prescription d'HAD, l'organisme d'HAD contacte et associe l'infirmier de famille à la prise en charge à domicile dans un esprit de complémentarité, est-il précisé. Ce partenariat comporte plusieurs points :

  • des engagements réciproques en amont et durant la prise en charge avec une seule et même équipe autour du patient [...] dans le cadre d'une prise en charge unique et coordonnée ;
  • les structures d'HAD s'engagent à mettre à disposition des professionnels libéraux les différentes chartes de fonctionnement et les protocoles de soins applicables , que les professionnels libéraux s'engagent à respecter ;
  • le relais des soins de ville lors de la fin de l'HAD est prioritairement proposé aux professionnels aux IDEL en charge du patient avant son hospitalisation, dans le respect du libre choix du patient.

Deux réunions par an permettront de suivre et d'évaluer la mise en oeuvre de cette charte.

Cette thématique, qui soulève de vives tensions depuis longtemps, fera l'objet d'une table ronde lors des JNIL 2018, à 14h30 le vendredi 6 avril prochain, à travers cet intitulé : IDEL, SSIAD, HAD : quelles synergies pour quelle prise en soin des patients en ville ? 

Publicité

Commentaires (0)