EN BREF

Journée de mobilisation des personnels de santé et des usagers le 16 juin 2020

Organisations syndicales paramédicales et médicales, Collectifs, Coordination* appellent les personnels de santé et les usagers à se mobiliser le 16 juin pour une journée d’action nationale d’initiatives et de grève. Dans un communiqué commun, ils rappellent que les politiques d’austérité menées par les différents gouvernements successifs avant la crise sanitaire et les non prises en compte de ce gouvernement en matière de Santé et d’Action Sociale ont généré des carences en matière de prise en charge, qui se sont accentuées pendant la pandémie du COVID 19. Cette crise démontre que les questions de santé, d’améliorations des conditions de travail des salariés de ces secteurs d’activité et la prise en charge de la population doivent être des enjeux prioritaires pour notre société. Ils répètent que les professionnels ne se contenteront plus de belles promesses et de demies mesures et continuent à porter les revendications suivantes  :

  • revalorisation générale des salaires de tous les personnels et reconnaissance des qualifications des professionnels ;
  • un plan de formation pluridisciplinaire et un plan recrutement de personnel ;
  • renforcement des moyens financiers significatifs pour les établissements, ce qui passe par lasuppression de l’enveloppe fermée et une augmentation substantielle des budgets 2020 et 2021 ;
  • l’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits ;
  • de réelles mesures qui garantissent l’accès, la proximité et l’égalité de la prise en charge pour lapopulation sur tout le territoire.

La meilleure des reconnaissances pour tous les professionnels des établissements du sanitaire, du médico-social et social, c’est que ce gouvernement prenne enfin en compte l’ensemble de leurs revendications, soulignent ils.

La journée de mobilisation prendra des formes différentes avec des rassemblements devant les établissements de santé, les préfectures, les ARS. A Paris, rendez vous est donné devant le ministère de la Santé, avenue de Ségur, à 13 h avec départ ensuite d'une manifestation en direction des Invalides.

*AMUF, SNPI CFE-CGC, CGT, FO, SUD et UNSA, les collectifs Inter Urgences, Inter Hôpitaux, Inter Blocs, le printemps de la psychiatrie et la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et des Maternités de proximité. Se joignent à la mobilisation : l'ANPDE, le SNIIL, Convergence Infirmière, l'Union syndicale pour la psychiatrie, UNIPA, CNI, SNIA, CNI, FNAAS

Publicité

Commentaires (0)