EN BREF

L’OMS alerte sur une résistance de la gonorrhée aux antibiotiques

La gonorrhée (aussi appelée chaude-pisse) est une maladie sexuellement transmissible courante. Pour la soigner, des antibiotiques sont prescrits, mais depuis quelques temps, l’OMS constate un phénomène d’antibiorésistance. La maladie devient ainsi difficile, voire impossible à soigner, constate l’organisation qui a étudié le phénomène dans 77 pays. La bactérie responsable de la gonorrhée est particulièrement intelligente. En effet, à chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d’antibiotiques pour traiter l’infection, la bactérie évolue pour y résister, déclare le Dr Teodora Wi, médecin au Département Santé reproductive à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Lire la suite sur le site de l’OMS


Publicité

Commentaires (0)