EN BREF

Pratique avancée : le HCCP dit "non" au projet de décret

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

La saga sur l'infirmier de pratique avancée se poursuit... Les projets de textes réglementaires sur cette "nouvelle voie professionnelle" étaient présentés hier, 16 mai, devant le Haut Conseil des Professions Paramédicales (HCPP), instance consultative siègeant auprès du Ministère chargé de la santé et consultée sur l'ensemble des textes concernant les professions paramédicales, notamment les infirmiers. La concertation sur le sujet durait depuis plusieurs semaines, comme on le sait non sans mal, opposant les organisations professionnelles (associations et syndicats) à la communauté médicale, et notamment les syndicats de médecins. C'est donc sans surprise que le HCCP a retoqué le projet global. L'Ordre national des infirmiers s'en est expliqué dans la foulée sur son site internet par la voix de son Président Patrick Chamboredon , titrant "Pratique avancée infirmière : l'amélioration de la prise en charge des patients mérite mieux." Et de souligner le recul progressif des textes auquel nous avons assisté et que nous ne pouvons que constater aujourd’hui par rapport aux intentions premières. Au final, ce texte sans ambition, hors sol et si éloigné de la réalité des besoins du système de santé. Il y a surtout aujourd’hui à marquer solennellement notre opposition à une vision rétrograde, passéiste et pusillanime de notre système de santé. La Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi) avait de son côté adressé la veille une "lettre ouverte" à Agnès Buzyn, exprimant sa déception et son incompréhension et lui rappelant que ce décret n’était pas à la hauteur des attentes des acteurs du monde de la santé, ni des Français. Alors que certaines positions divergeantes demeurent chez certains syndicats pour qui l'exercice en pratique avancée n'est est justement pas une, une dernière étape se profile aujourd'hui, l'examen des textes en Conseil d'Etat. Restera alors leur publication prévue au mois de juin.

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (0)