EN BREF

Revalorisation des grilles salariales : « la douche froide » pour l'UNAIBODE

Le 12 avril dernier, le ministère des Solidarités et de la Santé annonçait mettre en œuvre le deuxième volet de ses engagements dans le cadre du comité de suivi du Ségur sur la revalorisation des carrières des personnels paramédicaux. Dans un communiqué, L’Union Nationale des Associations d’infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d’Etat (UNAIBODE) a vivement réagi à ces annonces en relevant une véritable incohérence avec la volonté d’attractivité souhaitée pour le métier IBODE. L’UNAIBODE dénonce une valorisation trop faible avec une gratification de 13 euros de plus par rapport aux infirmiers généraux en début de carrière. Un écart qui n'atteint pas les 100 euros après cinq années d'expérience. Pour l’organisation, ce ne sont pas les salaires des infirmiers généraux qui sont trop élevés mais ceux des spécialisés qui sont trop bas. Dans son communiqué, elle rappelle que la profession souffre d’un véritable manque d’attractivité

Accéder au communiqué de l'UNAIBODE

La Rédaction Infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)