EN BREF

Le Sars-Cov-2 en train de quitter l'Italie ?

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

En Italie, l’épidémie recule. Pour dix spécialistes italiens connus au niveau mondial, la charge virale du SARS-CoV-2 est plus basse donc moins contagieuse et la crise sanitaire serait terminée. C'est ce qu'ils affirment dans une lettre ouverte intitulée « SARS-CoV-2 en Italie aujourd’hui et Covid-19 ».

Pour ces spécialistes, les données sur la situation sanitaire indiquent une diminution constante du nombre de patients placés en soins intensifs, une baisse des décès et des nouveaux cas de contaminations à l’échelle nationale. Tous ces éléments démontrent que la courbe de la crise s’est inversée.  L’augmentation constante du nombre de cas avec une charge virale basse ou très basse est évidente et des études sont en cours pour expliquer ce phénomène. Par ailleurs, le nombre d’hospitalisations en diminution constante démontre que le virus est devenu rare et qu’il touche notamment les patients asymptomatiques ou paucisymptomatiques, estiment les dix signataires du document.

Pour les membres du Conseil scientifique composé d'experts en virologie et en immunologie  qui ont participé à la rédaction du programme gouvernemental contre le Covid-19 depuis le début de l’épidémie, le virus au contraire est toujours bien implanté dans le pays. Quant à sa charge virale, elle n’a pas baissé et les foyers de contamination qui explosent depuis quelques jours aux quatre coins de l’Italie démontrent qu’il faut être rester très vigilant.

POur en savoir plus, rendez-vous sur le site du Quotidien du Médecin

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)