EN BREF

SIDA : l'épidémie progresse en Europe !

L'Europe serait-elle laxiste face à l'épidémie de VIH/Sida ? C'est ce que suggère le dernier rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à ce sujet. Elle montre une hausse des contaminations avec pas moins de 1 115 000 patients européens souffrent actuellement du virus, Russie non comprise. La moyenne atteint 7,7 cas pour 100 000 habitants..

En un an, 57 000 nouvelles infections se sont produites sur le Vieux Continent. Au total, plus d'un million d'habitants vivent avec le VIH. Une estimation qui n'inclut pas la Russie, un pays fortement touché par le virus mais qui a cessé ses déclarations. Même sans tenir compte de la fédération russe, l'Europe de l'Est reste largement touchée par l'épidémie de VIH. La transmission entre personnes hétérosexuelles est élevée, et l'usage de drogues injectables est responsable d'un tiers des nouvelles infections.

Mais la partie occidentale du continent n'est pas épargnée par le VIH. A eux seuls, les 28 Etats membres de l'Union européenne, la Suisse, la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et la Croatie représentent 29 400 nouvelles contaminations.Dans ces 31 pays, environ 625 000 personnes vivent avec le virus. La population touchée y varie sensiblement. Les patients sont principalement de sexe masculin et assez jeunes (25-29 ans). Mais, à la différence de l'Europe de l'Est, les seniors représentent une part non négligeable des nouveaux cas. Rien qu'en France, une contamination sur cinq concerne une personne plutôt âgée.

En ce qui concerne la France, plus précisément, le bilan est assez mitigé. Avec 6 000 nouvelles contaminations en 2016, la tendance est à la stabilité. La catégorie des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes est toujours la plus touchée. Mais c'est largement insuffisant pour parvenir au "zéro diagnostics" d'ici 2030. Afin d'atteindre cet objectif, le ministère de la Santé a récemment annoncé un plan d'action ciblé sur les plus jeunes.Le gouvernement souhaite également expérimenter le PASS préservatif, soit une mise à disposition gratuite de préservatif pour les moins de 25 ans.


pour en savoir plus, rendez-vous sur Allo docteur ou sur e-santé.

Publicité

Commentaires (0)