EN BREF

Soutien massif à la réélection de Tedros Adhanom Ghebreyesus à la tête de l'OMS

La candidature de Tedros Adhanom Ghebreyesus sa réélection à la tête de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a été massivement soutenue par son Conseil exécutif, qui l'a validée à l’issue d’un vote à bulletin secret à huis clos, mardi 25 janvier.

Les mots me manquent. Très reconnaissant pour le soutien renouvelé, a-t-il réagi, très ému. En poste depuis 2017, l'Ethiopien, spécialiste du paludisme, est le premier Africain à avoir été élu à la tête de l’organisation. Il demeure très apprécié, en particulier des Africains, notamment en raison de ses appels réguliers auprès de la communauté internationale à se préoccuper davantage de ce continent. Après deux ans de pandémie, qui ont mis en lumière les failles de l’OMS et démontré les limites de son périmètre d’action, son président va devoir remporter le pari de son renforcement afin, entre autres, de mieux prévenir et gérer les futures épidémies. À cet égard, l’agence entend se doter d’un organe gouvernemental afin de renforcer l’architecture sanitaire mondiale. La pandémie a mis en évidence le défi auquel nous sommes confrontés, à savoir que le monde n'était pas prêt, a-t-il souligné. Prochaine étape : son élection officielle par l'ensemble des Etats membres de l'OMS, en mai prochain. Une élection qui ne devrait pas provoquer de surprise puisqu'il est le seul à se présenter.

Publicité

Commentaires (0)