EN BREF

Le télésoin pérennisé pour les auxiliaires médicaux

L’arrêté portant sur la pérennisation de la pratique du télésoin pour les auxiliaires médicaux vient de paraître au Journal officiel. Il concerne aussi les professionnels médicaux que les auxiliaires médicaux et les pharmaciens et définit les conditions de mise en œuvre et de prise en charge du télésoin applicables aux activités à distance. Jusqu’alors, cette pratique était autorisée à titre dérogatoire au début de l’épidémie de Covid-19 et jusqu’au 1er juin, pour 18 corps de métiers, y compris les infirmiers. Le télésoin est une forme de pratique de soins à distance utilisant les technologies de l'information et de la communication. Il met en rapport un patient avec un ou plusieurs auxiliaires médicaux ou pharmaciens dans l'exercice de leurs compétences. Pour rappel, le télésoin relève d’une décision partagée entre le patient et le professionnel de santé. Aucune situation de soin ne peut en être exclue, à l’exception des soins nécessitant un contact direct en présentiel avec le patient ou un équipement spécifique, non disponible auprès du patient. Les tarifs des activités de télésoin réalisées par les auxiliaires médicaux ou les pharmaciens et les majorations qui y sont associées ne peuvent être supérieurs à ceux fixés pour les mêmes activités mettant physiquement en présence le professionnel de santé et le patient, stipule l’arrêté. Sur son site, l’Organisation nationale des syndicats d’infirmiers libéraux (ONSIL) s’interroge sur la pérennisation de l’acte dans la nomenclature des IDEL : reste à savoir si la Caisse national de l’assurance maladie va faire le nécessaire pour que cet acte soit pérennisé à la nomenclature.

La Rédaction Infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)