TFE

TFE - L'anxiété de l'enfant face aux soins

par .

En 2015, Océane Dézier, alors étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers de Lisieux (promotion 2012-2015) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : « Les méthodes psychocorporelles pour prendre en charge l’anxiété liée à la douleur lors des soins ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

Ourson malade peluche

Océane a travaillé, dans son TFE, sur «  Les méthodes psychocorporelles pour prendre en charge l’anxiété liée à la douleur lors des soins ».

Océane débute ainsi son travail de recherche : « Lors d’un stage aux urgences pédiatriques, j’ai eu à prendre en charge E., un enfant de 6 ans amené aux urgences pédiatriques par sa maman, pour une fièvre et une toux grasse depuis 24 heures. Pendant son accueil, l’équipe a appris qu’E. a été hospitalisé il y a trois ans dans le service de pédiatrie de l’hôpital pour un asthme. Il a très mal vécu cette hospitalisation et a été très perturbé par les différents soins qui lui ont été administrés. Après cette hospitalisation, E. a fait une dépression pour laquelle il y a eu un suivi psychologique. Cette information a été vérifiée par le pédiatre présent dans le service. Depuis cette hospitalisation, E. a très peur des blouses blanches, ce qui complique tout soin intra ou extra hospitalier […] Cette situation est transposable dans les services d’adultes. Il sera possible de rencontrer la problématique de l’anxiété, de l’angoisse face au soin, ou encore celle du refus de soin chez le sujet adulte, âgé, dément, et/ou atteint de psychopathologie. L’anxiété et l’angoisse chez un patient sont des émotions récurrentes dans les services de soins. Ce type de situation est fréquent dans la prise en charge des patients hospitalisés, ou au service d’urgence. Ce sujet est en lien avec mon projet professionnel qui est la pédiatrie et la prise en charge des enfants dans les services de soin.

Cette thématique me permettra de réfléchir à mon positionnement en tant que personne et en tant que future professionnelle de santé. Aussi, cela me permettra de mieux adapter ma communication aux différentes personnes rencontrées lors de mon parcours professionnel. Enfin, je ressens un soin fait dans la contrainte comme un soin inachevé heurtant mes valeurs de respect de la parole, ainsi que du positionnement et du choix de la personne soignée. Il me semble donc intéressant de travailler sur cette problématique récurrente qu’est l’anxiété face au soin afin d’être mieux armée dans l’avenir face à une situation similaire ».

Lire le TFE - Les méthodes psychocorporelles pour prendre en charge l’anxiété liée à la douleur lors des soins Pour accéder à tous les TFE c'est par ici !Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)