TFE

TFE – De l'émotion au burn out

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En juin 2013, Eugénie Feuillebois, alors étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers de l'hôpital Antoine Béclère (promotion 2010-2013) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : « De l'émotion au burn out ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

infirmière émotions fatigue

Faire bon usage de ses émotions pour diminuer le risque de burn out

Eugénie débute ainsi son travail de recherche : « Tous les soignants sont confrontés à leurs émotions. Ce ne sont pas des machines dépourvues de sentiments. Joie, colère, tristesse, peur, chacun d’entre eux a sa façon de les utiliser, de les gérer. C’est en partant d’une situation d’appel traitant d’un débordement émotionnel que nous avons pu construire notre travail de recherche. Cette situation nous a amené à une question de départ : « Comment l’infirmier peut-il faire bon usage de ces émotions pour diminuer le risque de burn out ? ».

Notre cadre conceptuel s’est construit autour de deux concepts prépondérants dans cette question : le burn out et les émotions. Au cours de nos recherches, nous nous sommes rendu compte que ces deux concepts étaient étroitement liés. En effet, l’épuisement émotionnel est une manifestation du burn out. Grâce aux documents et aux entretiens avec des professionnels de santé, nous avons découvert que de nombreux moyens peuvent être utilisés par les soignants pour vivre au mieux leurs émotions. Ils peuvent entreprendre un travail personnel sur leurs émotions en apprenant à les reconnaître et à les utiliser, mais ils peuvent aussi en parler en équipe ou participer à des formations pour enrichir leur pratique professionnelle. L’information et la prise de conscience de l’utilité des émotions permettent aux soignants de continuer d’exercer leur métier sereinement et de pouvoir détecter tout signe de surcharge émotionnelle pouvant les conduire à l’épuisement professionnel.

Nous pouvons poser quelques limites à cette recherche. En effet, nous exposons les émotions chez les soignants et les façons possibles de les gérer pour éviter l’épuisement professionnel. Or, l’épuisement émotionnel n’est pas la seule source du burn out. Faire bon usage de ses émotions est un point important de prévention au burn out mais il n’est pas le seul à prendre en compte. »

Lire le TFE « De l'émotion au burn out »

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Rédactrice Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)