TFE

TFE – Quand jeu et soin cohabitent en pédiatrie

En juin 2016, Jeanne Claisse, alors étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers du centre hospitalier de Chaumont (promotion 2013-2016) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : Quand jeu et soin cohabitent en pédiatrie. Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

Peluche avec un thermomètre en bouche

Jeanne a travaillé sur l'importance du jeu en pédiatrie dans son TFE.

Jeanne débute ainsi son travail de recherche : « Le jeu tient une place importante dans l’univers de l’enfant. Tout enfant, quel que soit son âge, aime jouer.  De nombreux auteurs, comme le docteur Winnicott, ont exposé l’importance du jeu chez l’enfant. En effet, ce dernier l’aide à découvrir et à appréhender le monde qui l’entoure, lui fait travailler son imaginaire ; chez l’enfant beaucoup de choses passent par le jeu.

De nombreux milieux tels que les centres de loisir, les crèches, ayant à prendre en charge des enfants utilisent le jeu pour les distraire. Mais quelle est la place du jeu en service de pédiatrie ? Ce questionnement m’est venu suite à la lecture d’un article publié dans une revue destinée aux professionnels en pédiatrie. Cet article parlait de l’utilisation de divers supports de jeux, utilisés pour expliquer à l’enfant les soins ou examens qu’il sera amené à subir. Il peut ainsi mieux appréhender le soin. Cet article m’ayant intéressée et passionnée, j’ai voulu développer ce concept et en ai fait le thème de mon mémoire. J’ai donc choisi d’étudier ‘‘la place du jeu dans les soins’’.

Mon projet professionnel étant de devenir puéricultrice, je serai amenée à être en contact permanent avec des enfants, de tout âge, qui peuvent développer une appréhension des soins. De plus, au regard de mes valeurs personnelles et professionnelles, un enfant, est pour moi, une personne à part entière, par conséquent, il a le droit d’être pris en charge en tant que tel. Ainsi, je trouve important de chercher des moyens, pour que les soins soient plus agréables pour lui.

Etant issue d’une famille nombreuse et ayant gardé beaucoup d’enfants, j’ai pu constater l’importance que les enfants portaient au jeu et comment la seule vue d’un jouet pouvait capter leur regard et les calmer. »

Lire le TFE – Quand jeu et soin cohabitent en pédiatrie

Creative Commons License

Infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)