TFE

TFE - La consultation à domicile pour l’insuffisant cardiaque

par .

En juin 2013, Lucas Poyet, alors étudiant à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Clermont-Ferrand (promotion 2010-2013), soutenait avec succès son travail de fin d’études sur le thème « Infirmière libérale : consultation d’éducation thérapeutique pour l’insuffisant cardiaque ». Il souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

infirmière libérale caducée voiture

TFE – La consultation à domicile pour l’insuffisant cardiaque

Lucas Poyet débute ainsi son travail de recherche : « J’ai découvert lors de ma première lecture sur la consultation infirmière que des infirmières européennes se sont battues pour obtenir la reconnaissance d’une consultation infirmière à part entière, pratique réservée actuellement aux médecins, chirurgiens et sages-femmes, et ont obtenu gain de cause. Les infirmières libérales belges ont donc, depuis le premier février 2009, la possibilité de facturer une consultation infirmière à 22,95€. Mais qu'est-ce que la consultation infirmière ?

Après quelques lectures, je me suis rendu compte que j'avais déjà été témoin d’une consultation infirmière durant ma formation. C’est lors d’un stage en service de médecine générale que j’ai pu assister à la venue d’une infirmière stomathérapeute lors de la prise en charge d’un patient atteint de pathologies digestives appareillé par une stomie. J’ai aussi pu assister à une consultation d’annonce lors de mon passage dans le service d'ORL, étape importante dans le combat contre la maladie. Dès lors, devant cette activité en plein développement et devant le peu d’informations trouvées, j'ai décidé de m’investir dans ce travail de fin d’étude avec comme thème cette « mystérieuse » consultation infirmière.

Mon parcours d’étudiant dans différents lieux de stages m’a montré que cette consultation existe mais qu’elle est surtout très rare. Pourtant j’ai l’impression que ses applications pourraient être très variées et utiles pour le patient qui aurait une infirmière spécialisée à son chevet donc plus efficace et à même de s’occuper du problème dont il souffre. L’infirmière hospitalière elle aussi aurait à gagner dans cette délégation du travail notamment par un apport de connaissances d’une infirmière spécialisée. J’ai d’ailleurs pu le constater durant l’intervention d’une stomathérapeute. La charge de travail de l’infirmière du service entraîne une disponibilité moins importante que l’infirmière visiteuse et permet donc une éducation, un soin ou une entrevue plus longue et adaptée. De plus l’infirmière consultatrice peut suivre son patient tout au long de son hospitalisation et même lors de son retour à domicile contrairement à l’infirmière hospitalière.

J’ai donc décidé de me pencher sur la question des patients atteints de pathologie chronique à domicile et plus précisément sur la prise en charge de l’insuffisant cardiaque chronique, pathologie qui se développe de plus en plus au 21ème siècle et qui va continuer de progresser. Une consultation infirmière à domicile pourrait-elle apporter une meilleure prise en charge de ces patients ?

Lire le TFE « Infirmière libérale : consultation d’éducation thérapeutique pour l’insuffisant cardiaque »

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Rédactrice Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)