TFE

TFE – Papa, maman, l'équipe et moi

Cassandra Huré, alors étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Flandre Intérieure (promotion 2012-2015) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : « Papa, maman, l’équipe et moi. Le rôle des soignants dans la dyade parents/enfants lors de l’hospitalisation prolongée en service néonatal  ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

Lors de ce stage en réanimation néonatale au Togo, Casasndra s'est interrogée sur le sujet suivant : comment l’infirmière peut-elle accompagner les parents dans un service de néonatologie ?

Cassandra débute ainsi son travail de recherche : Ma situation se déroule lors de mon stage de semestre 5 en réa néonatale à Lomé au Togo. Il est essentiel de décrire la réa-néonatale que j’ai retrouvée là-bas. C’était mon tout premier contact avec ce service et j’avais bien conscience que les moyens n’étaient pas les mêmes qu’en France. L’hôpital disposait de couveuses mais celles-ci fonctionnaient très mal, il y avait régulièrement des coupures d’électricité, et de nombreux problèmes matériels. Le service était équipé d’une table chauffante, de masques, d’un BAVU et d’une bouteille d’oxygène. Il y avait deux pèse-bébés mais pas de tensiomètre, de saturomètre ou de scope. Lorsqu’un enfant nécessitait un traitement, une prescription avec la liste du matériel était donnée à la famille qui s’occupait de les acheter en pharmacie. En effet la sécurité sociale n’existe pas et le service n’a pas les moyens de fournir le matériel. 

Cette expérience m’a obligée à faire preuve d’une certaine capacité d’adaptation. C’est en quittant le service que je me suis mise à faire des recherches sur internet pour répondre au mieux aux besoins de soins des petits patients et de leur famille en tenant compte des moyens disponibles dans ce pays.  Parmi toutes les situations que j’ai pu rencontrer, j’ai été interpellée par un infirmier anesthésiste de formation « reconverti» dans l’éducation de la méthode kangourou aux mamans. En effet, afin de palier leur manque de matériel, le service utilisait une méthode dite du SMK : Soins Maternels Kangourous. Lorsque les prématurés le permettaient, ils étaient 24h/24h en peau à peau avec leur mère ce qui permettait de créer un incubateur « naturel ».  Je me suis assez vite rendue compte de l’importance que représentait cette méthode pour le service.

Dès leur arrivée, les patients/visiteurs sont accueillis par une très grande affiche représentant les étapes de l’allaitement et du portage du nourrisson, les éléments clefs de la méthode kangourou. Dans chaque salle de soins, chaque chambre où les mamans et leurs nourrissons dorment se trouve une ou plusieurs affiches à visée  «éducative».  Tous les matins un infirmier couramment appelé « papa kangourou » va voir chaque maman et son nourrisson, regarde la courbe de poids dans le but de voir si la maman respecte la méthode appliquée dans le service. Il réexplique toutes les étapes, les bienfaits et réprimande les mamans qui ne réalisent pas les gestes comme il se doit. Malheureusement, j’ai bien employé le terme « réprimande », car il ne corrige pas, ne guide pas, n’accompagne pas mais impose. Lorsqu’il intervenait,  j’observais les mamans et voyais que beaucoup d’entre-elles se désintéressaient de l’infirmier et faisaient le contraire de ce qu’il disait et ce, volontairement, dans un certain affront ou par « provocation». Il y avait aussi certaines mamans qui suite au passage de l’infirmier délaissaient leur bébé à la moindre occasion, un lien semblait être rompu, une perte de confiance entre l’infirmier et les mamans.  J’ai souhaité en discuter avec l’infirmier et lui ai demandé ce qu’il pensait de sa « matinée éducative ». Il m’a alors expliqué être déçu du comportement des mamans et que selon  lui, il faut toujours être derrière elles sinon elles ne font rien et se moquent de tout.  Ma question de départ fut donc :

Comment l’infirmière peut-elle accompagner les parents dans un service de néonatologie ?

Lire le TFE - Papa, maman, l’équipe et moi . Le rôle des soignants dans la dyade parents/ enfants lors de l’hospitalisation prolongée en service néonatal (PDF)

Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Publicité

Commentaires (1)

TH97

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Note obtenue ?

Bonjour, actuellement en préparation de l'oral d'admission à l'IFSI. Je suis tombée sur cet article parlant des TFE. La pédiatrie étant un servie qui m'intéresse au plus au point, j'aurais voulus savoir qu'elle note avait obtenue Cassandra Huré.
Merci d'avance, je lirais la suite du TFE avec une attention particulière.