TFE

TFE - Soignant adulescent/patient adolescent : quand l’âge s’en mêle !

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En juin 2017, Aline Coffin, alors étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers d'Argenteuil - promotion 2014-2017 – soutenait avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : « Soignant adulescent/patient adolescent : quand l’âge s’en mêle ! ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.  

étudiant age portrait

Aline a décidé de travailler autour de la difficulté pour l’étudiante en soins infirmiers de jeune âge d’adopter une distance professionnelle adaptée avec des adolescents en psychiatrie.

Voilà comment Aline nous explique le choix de sa question de recherche. « Etudiante infirmière au quatrième semestre de ma formation, j’effectue mon dernier stage de cinq semaines dans une Clinique Médico Psychologique. Dans ce service, nous ne portons pas de blouse, mais nos habits « civils ». Les patients sont des adolescents de 15 à 23 ans en contrat soins-études. J’arrive sur mon lieu de stage un peu inquiète. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, puisque je n’ai jamais fait de stage en psychiatrie. J’entame mon premier jour de stage. Je suis accueillie par une infirmière expérimentée, présente dans le service depuis 5 ans, qui sera une de mes tutrices, et par la cadre de santé du service. Elles me demandent de ne pas consulter les dossiers des patients pendant un peu plus d’une semaine afin de pouvoir apprendre à les connaître sans appréhension et sans préjugés. Je dois également les vouvoyer.

Une fois toutes les modalités expliquées, je monte dans le service en suivant ma tutrice. Cette-dernière m’explique que c’est un service avec une organisation complètement différente et qu’il va falloir que je me laisse « porter » par les soignants durant la première semaine. Elle me fait visiter le service, puis nous rentrons dans le poste de soins infirmier, où elle m’invite à m’asseoir. Une autre infirmière est déjà présente. J’appréhende le contact avec les adolescents en psychiatrie. Lors de mon deuxième stage de première année à l’unité d’hospitalisation de courte durée, j'ai eu l'occasion de m'occuper d'un patient adolescent présentant une décompensation de sa schizophrénie. Sa violence physique et verbale envers lui-même et les soignants, m’avait particulièrement marqué. J’avais peur de ne pouvoir lier de contact avec eux du fait de leur pathologie.

Quelques minutes plus tard, un patient rentre. Il me regarde d’un air curieux et se présente immédiatement : « je ne vous connais pas vous, je viens me présenter. Je m’appelle Louis et je suis un des patients du service ». Afin de faire connaissance, je me présente à mon tour un peu hésitante en disant que je me prénomme Aline et que je suis étudiante infirmière. A ce moment, je ne sais pas trop ce que je peux dire, ni les questions auxquelles je peux répondre. J’apprends par la suite, après un recueil de données lors d’un entretien informel avec le patient, que c’est un jeune homme de 23 ans. Il est entré dans l’établissement il y a deux ans pour dépression et dans le but d’une autonomisation. La séparation avec ses parents fut difficile lors de son arrivée. Ce qui demande une attention particulière et de la patience de la part des soignants.

Après le départ de Louis, je décide de parler à l’infirmière de mes difficultés rencontrées lors de ce premier contact. Elle m’encourage à poursuivre dans cette voie. Elle me conseille de donner mon prénom, mon statut (étudiante), éventuellement mon âge et mon année de formation, si je le souhaite

De cette situation m’est parvenu plusieurs questionnements. Comment l’ESI peut-il créer une alliance thérapeutique avec un patient en pédopsychiatrie ? Est-ce plus compliqué pour un étudiant de trouver sa place auprès des patients en pédopsychiatrie ? En quoi l’âge du patient peut-il être une difficulté pour l’ESI ? En quoi l’âge de patient peut-il être facilitant pour l’ESI ? En quoi l’âge de l’ESI peut-il mener l’adolescent à davantage se confier ? En quoi une « mauvaise » distance professionnelle avec un soignant peut-elle être nuisible pour lui ? L’expérience professionnelle est-elle un facteur favorisant l’alliance thérapeutique avec un patient en pédopsychiatrie ? J'ai donc décidé de travailler autour de la difficulté pour l’ESI de jeune âge, d’adopter une distance professionnelle adaptée avec des adolescents en psychiatrie. »

Lire le TFE « Soignant adulescent/patient adolescent : quand l’âge s’en mêle ! » (PDF)

Creative Commons License

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)