TFE

TFE - Stress, prise en soins et urgences

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En juillet 2013, Charlotte Lepretre, étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier d'Arras (promotion 2010-2013) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : « Concilier stress et prise en soins d'un patient chez les infirmiers urgentistes ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

lit couloir hopital

TFE - Gérer le stress lors d'une prise en soins en urgence

Charlotte Lepretre débute ainsi son travail de recherche : « Au Vème siècle avant Jésus-Christ, Hippocrate conseillait aux médecins de toujours avoir sur eux une trousse sous la main pour donner  les premiers soins aux blessés. Plusieurs siècles plus tard, la médecine d'urgence a gardé ce principe puisque aujourd'hui, les premiers secours apportés aux personnes sont toujours fondés sur l'immédiateté, la rapidité de l'assistance aux personnes tout en faisant face à l'imprévu de la situation.

L'urgence est un terme, un mot, une notion qui peut faire peur à certains et en intéresser d'autres. Pour autant, tous seront d'accord pour dire que l'accès aux soins d'urgence est essentiel à la société d'aujourd'hui. Le recours à ce service est en pleine croissance, les soins effectués sont de plus en plus pointus, les examens réalisés de plus en plus à la pointe de la technologie. En somme, le service d'urgence se perfectionne de jour en jour afin de répondre aux attentes de la population.
Pourtant, le personnel exerçant dans ce type de service reste le même : des médecins urgentistes, des infirmiers et aide-soignants diplômés d'état, avec pour unique objectif l'amélioration de l'état de santé des patients.

J'ai choisi d'aborder ce thème car ce milieu m'intéresse. En effet, je me suis souvent questionnée sur le personnel, leurs conditions de travail, les différentes prises en soins… Quand j'étais plus jeune, j'espérais qu'un jour, je serais à leur place. Cette ambition a peu à peu pris sa place tout au long de ma formation. J'ai donc décidé d'aborder le thème du stress des infirmiers aux urgences, car c'est une notion par laquelle je me sens concernée et il me semble intéressant de l'étudier.

J'aborderai ce mémoire par mes situations d'appel, bases m'ayant servi à l'élaboration de mon questionnement. J'exposerai ensuite dans une première partie le fruit de mes recherches exploratoires, d'abord théoriques puis empiriques. Puis, je définirai au travers du cadre contextuel la notion de l'urgence, ainsi que le personnel infirmier gravitant au sein de ce service. J'évoquerai également le concept de stress, qui peut - nous le verrons au fil de ce travail - être un élément perturbateur lors de la prise en soins d'un patient. Je présenterai ensuite le concept de relation d'aide, qui peut parfois être amputé, et tenterai d'exposer les stratégies permettant aux soignants d'aborder leur travail dans les meilleures conditions possibles. Cela me permettra de vous exposer mon hypothèse de travail. Dans une deuxième partie, j'analyserai les enquêtes effectuées sur le terrain afin d'infirmer ou de confirmer l'hypothèse de départ.

Il est clair que le stress fait partie du quotidien de ces infirmières et infirmiers, les urgences vitales étant les situations les plus citées comme élément facteur de tension. Mes analyses démontrent que les infirmiers, conscients de leur état, déploient des stratégies afin de faire face au stress. En effet, le stress ressenti par les soignants engendre un risque d'erreurs, d'inattention, diminuant la qualité de  prise en soins du patient. De ce fait, la capacité relationnelle du soignant est diminuée et le patient n’apparaît plus que comme un élément « technique ». Les infirmiers utilisent donc de façon quasi quotidienne des méthodes leur permettant de réduire la ou les sources de stress : ces stratégies leur permettent de se concentrer afin d'obtenir une prise en soins la plus globale possible. Le travail en équipe et l'expérience des uns et des autres permettent aux soignants de se rassurer, en plus des autres méthodes telles que la respiration ou l'analyse rapide des compétences possédées. »

Lire le TFE « Concilier stress et prise en soins d'un patient chez les infirmiers urgentistes »

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Rédactrice Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (2)

alibheros

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Lutter contre le stress : enjeu capital

Bonjour,
En effet, le stress fait partie du quotidien chez les infirmiers. Avez-vous déjà songé à la méditation pour y remédier ? Quelques minutes par jour et vous vous sentirez beaucoup mieux ! lisez cet article "Feel good#1 : la méditation avec petit bambou" sur le blog de libheros.fr pour en savoir plus !

P. S.

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#1

Mouais...

Quel dommage d'utiliser le terme d'infirmiers "urgentistes" alors même que cette fonction n'existe pas... Une profession en manque d'existence et/ou de reconnaissance ?....

Quel dommage aussi de débuter par une description scénique d'une prise en charge où on imagine des IDE de SAU paniqués et dépassés par le stress ; alors même que la situation semble - au lecteur que je suis - tout à fait gérable.