GRANDS DOSSIERS

Homogénéiser la prévention des AES

par .

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

Un an après la transposition en France de la Directive européenne 2010/32/UE qui impose à tout employeur les procédures de prévention des personnels soignants contre les blessures par objets tranchants, qu'en est-il sur le terrain, à l'hôpital, comme en ville ? A l'initiative de BD, une table-ronde était organisée le 18 octobre dernier à Paris. Un seul mot d'ordre à retenir : "Prévention des Accidents avec Exposition au sang (AES) chez les soignants : ne baissons pas la garde !", d'autant plus chez ceux qui exercent en secteur libéral...

Quelques rappels préalables

Un Accident Exposant au Sang (AES) est défini comme tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) soit une projection sur une muqueuse (oeil, bouche) ou sur une peau lésée. Lors de ce contact, le risque de transmission d'agents pathogènes existe et concerne l'ensemble des germes véhiculés par le sang ou les liquides biologiques (bactéries, virus, parasites et champignons). Il existe plus de 50 pathogènes qui sont directement transmissibles par le sang. Les AES peuvent être responsables de la transmission de maladies infectieuses chez le personnel soignant, notamment le VIH, le VHB et le VHC.


Quelque 30 000 AES auraient été déclarés en 2012 aux médecins du travail de l’ensemble des établissements de santé français.

A l'hôpital, comme en ville,  la manipulation des aiguilles (48,8 %) qui reste le principal type d'exposition aux AES signalée. Premières victimes des AES, les infirmiers sont impliqués dans près de la moitié des accidents. Ce qui n’est pas surprenant, puisqu'ils représentent la première profession de santé en France.En 2012, 18 829 AES ont ainsi été recensés dans 1019 établissements (72% des lits d’hospitalisation) participants aux études du réseau...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire