AU COEUR DU METIER

ONI : Marisol Touraine « soutient » l'adhésion facultative...

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

La députée Annie Le Houérou (apparentée PS, Côtes-d'Armor), devrait déposer "avant l'été" une proposition de loi rendant facultative l'adhésion à l'ordre infirmier, a déclaré le 11 février 2014 la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, lors de journées organisées à Paris par la CFDT santé-sociaux.

Marisol Touraine CFDT santé-sociaux

Pour Marisol Touraine, la loi qui concerne l'ordre infirmier "sera votée"

Annie Le Houérou préside depuis janvier 2013 un groupe de travail interne au groupe socialiste, républicain et citoyen (SRC) de l'Assemblée nationale consacré à l'ordre infirmier, et notamment à la question d'une éventuelle adhésion facultative, rappelle-t-on.

La fédération CFDT santé-sociaux a organisé des journées CHU les 11 et 12 février 2014, avec des responsables de ses sections de CHU et de ses syndicats départementaux, a-t-elle rapporté dans un communiqué. Ces journées n'étaient pas ouvertes à la presse, note-t-on. Le 11 février, Marisol Touraine, ainsi que le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, et la secrétaire générale de la CFDT santé-sociaux, Nathalie Canieux, ont échangé avec les militants sur la place des CHU dans la stratégie nationale de santé, selon le communiqué. Il indique que la ministre a notamment été interpellée sur la problématique de l'ordre infirmier et rapporte certains de ses propos. L'APM s'est procuré une vidéo de cette séquence. Sur l'ordre infirmier (...) la situation est évidemment inacceptable, a déclaré Marisol Touraine. Elle avait déjà affirmé à plusieurs reprises son souhait d'une adhésion facultative pour les infirmiers salariés, tout en affirmant que la décision devait revenir au Parlement, qui a créé l'ordre fin 2006. Annie Le Houérou va déposer une proposition de loi très prochainement. Elle devrait [...] aller dans le sens [...] du fait qu'on ne rendrait pas obligatoire l'adhésion à l'ordre, qui est probablement la démarche la plus simple, a poursuivi la ministre. Sur le plan juridique, les choses [...] sont un peu compliquées, parce que vous [la CFDT, ndlr], vous voyez uniquement la question de l'adhésion à l'ordre, mais il y a une situation financière qui risque d'engager l'Etat, et donc c'est pour ça qu'on ne peut pas aussi simplement que ça basculer..., a-t-elle continué. Elle a aussitôt précisé ce qu'elle entendait par engager l'EtatCe n'est pas une question de mettre de l'argent ou des millions, mais il y a des gens qui travaillent dans cet ordre. Et donc, moi, je veux bien que vous me disiez qu'un plan social à l'ordre infirmier, c'est secondaire, mais je m'en préoccupe aussi.

La CFDT santé-sociaux fait partie d'une large intersyndicale opposée aux ordres, qui a axé ses revendications sur la demande d'une adhésion facultative. Elle associe également les fédérations santé-sociaux CFTC, CGT, FO, SUD et Unsa et le Snics-FSU, rappelle-t-on.Je crois que normalement, la proposition de loi devrait être déposée, pour ce qui concerne l'ordre infirmier" (...) "dans les semaines qui viennent, ou les mois, en tout cas avant l'été, a ensuite déclaré Marisol Touraine. "Et je...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (20)

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

32 commentaires

#20

mal être

L'ordre n'a aucune vocation à s'occuper du mal être des soignants. Entendez vous l'ordre des sage femme s'exprimer et les défendre ?
Au vu de l'organisation des dernières élections, M Touraine a raison de pointer que l'ordre n'est pas un modèle de démocratie.

Paramedic86

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#19

Les lobbys ne sont pas les même.

Première information à donner je suis bien inscrit à l'ordre puisqu'infirmier libéral, donc c'est obligatoire. Aujourd'hui je n'ai aucune fonction, c'est la prise de conscience des dérives de ma profession et aussi l'envie de participer à son amélioration qui me fait croire que seul à travers l'ordre je peux peut être changer certaines choses. Que l'on ne pense pas que l'ordre soit, mais ce que je vois c'est que le mal être des soignants ne changera pas sans une institution qui nous représente. Sauf si biensure mains dans la mains les 575000 infirmiers que nous sommes nous révoltons contre la situation. Mais à voir le mouvement des pigeonnes qui s'essouffle et que personne à la tête de l'état n'écoute, cela me fais croire qu'il faut une entité plus forte voilà tout.
Mais je note aussi que notre chère ministre ne fait pas la chasse de la même manière à tous les ordres, pourquoi ?

"On ne peut pas imposer à des milliers de salariés d’adhérer à une structure s’ils ne le souhaitent pas. Nous soutiendrons la proposition de loi tendant à dispenser les infirmiers salariés d’adhérer à l’Ordre. Mais, nous pensons que c’est vers sa suppression qu’il faudrait tendre, comme de l’ensemble des ordres car ils n’apportent rien et ne sont pas des modèles de démocratie." M.touraine

Peut être car son ministre adjoint est médecin, que une grande partie de l'assemblée nationale est formée de médecins, ou peut être que je me fais un film...bref un ministre me parle de démocratie alors qu'elle ne respecte pas un principe fondamental qui est l'égalité !
Sur ces mots j'en fini avec cette discussion, chacun et libre de se faire une opinion, mais j'invite chacun a chercher a faire le pour et le contre pour l'avenir de sa profession.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#18

A lire...

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-soc/09-10/c0910033.asp

Si tu as un peu de temps, voilà un peu de lecture qui date de presque 4 ans ; tu apprendras que la position de Madame Touraine n'est pas nouvelle (on attend juste des actes, désormais) ; tu remarqueras que la présidente de l'époque se plaignait beaucoup et que l'opposition à l'ordre existait déjà ; tu savoureras à la toute fin de l'audition, l'intervention d'un vice-président de l'époque , et qui a pris de l'avancement depuis.

J'aimerais aussi dire que je ne suis pas là pour convaincre qui que ce soit : il ne faut pas inverser les rôles, moi, je n'ai rien demandé, et c'est plutôt à toi d'argumenter pour vendre ton truc.

Et enfin, pour l'anecdote, il me semble qu'il soit interdit par le code de déontologie, et pour les inscrits, de s'exprimer sous un pseudo en ne déclinant pas son identité : mais peut-être n'as-tu pas encore adhéré ?

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#17

Popularité

On pourra déjà mesurer la popularité de l'ordre quand on connaitra le nombre exact de candidatures aux élections départementales, et surtout le taux de participation (qui devrait être bon puisque ce ne sont que des personnes inscrites qui peuvent voter).

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#16

D'autres le sont.

Si tu n'es pas aidé, d'autres le sont.
Si ton ordre avait eu une quelconque utilité, les infirmiers, qui ne sont pas forcément des nigauds ou des brebis galeuses, l'auraient compris. Car, à part quelques agitations médiatiques qui consistent à enfoncer des portes ouvertes, des procédures judiciaires contre les opposants, du recrutement énergique et du prosélytisme partout où l'on peut, on ne discerne rien de fondamentalement changé pour les professionnels et leur métier.

Mais peut-être as-tu de quoi rassasier les gens en demande d'informations, de conseils et d'explications ? Ce qui est sûr, c'est que pour moi, il n'y a rien à attendre de l'ordre, et je ne crois pas être seul à penser cela.

Maintenant, vas-y, fait nous le aimer, ton ordre !

Paramedic86

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#15

sans arguments

l'avantage Eusèbe c'est quand on te lit on s'aperçois que tu critiques mais tu n'amènes aucun argument qui pourrait convaincre les lecteurs.
Donc merci à toi pour la pauvreté de ton discours ça m'aide

hiram83

Avatar de l'utilisateur

15 commentaires

#14

Une profession qui évolue?

Un cancer aussi ça évolue. Merci de faire attention aux mots.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#13

Quelques précisions.

L'ancien ministre, dont tu parles, a été condamné, il me semble, à 6 mois d'interdiction d'exercer dont 3 mois avec sursis : pas de quoi pleurer !

Le projet de code de déontologie n'est toujours pas validé, parce qu'il est nullissime, et qu'il n'a pas été difficile de prouver cela au ministère.

Quant aux professionnels malhonnêtes, il existe en France une justice, composée de magistrats, et qui appliquent des lois votées par les représentants du peuple ; alors, un ersatz de justice, composé d'amateurs, pourquoi voudrais-tu qu'elle rajoute quelque chose après une décision officielle.

L'ordre infirmier ne sert à rien et les professionnels l'ont bien compris : il est donc plus que temps d'en être définitivement débarrassé.

Paramedic86

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#11

erreur ?

Pour toi faire une séance disciplinaire sur un(e) infirmier(e) qui déshonore la profession par des actions frauduleuses ou immorales ne sont pas défendre notre profession ? Pour moi cela en fait partie heureusement. Dans mon département il y a une infirmière qui a escroqué plus de 20000€ à une de ses connaissances et pour toi, une fois la justice donnée il serait normal que l'ordre ne fasse rien ? Tu ne comprends donc pas quand le conseil de l'ordre des médecins radie notre ancien ministre ?
N'oublie pas que l'ordre essaye déjà depuis plusieurs années de faire valider un code de déontologie. Ainsi cela rappellera a certains ce que représente notre profession.
Quand aux financements si je me base sur la population infirmière de 2010 cela représenterai une fourchette entre 15 et 20M€ pour les cotisations.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#10

Erreur !

Erreur, l'ordre ne te défendra jamais : c'est une institution avant tout disciplinaire envers ses inscrits (d'où l'obligation d'adhérer) ; as-tu vu la profession défendue ou mise en avant par cet ordre ? Et pourtant, il a eu des moyens financiers, y compris de l'état qui a largement subventionné les élections de 2008 (plus de 86 % d'abstention).

Alors, bien sûr, on commente (cette rubrique ne s'appelle-t-elle pas "commentaires") ; et avant de mettre en place quelque chose, il faut déjà enlever ce qui gêne, alors on s'y efforce.

Paramedic86

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#9

D'où je sors et bien de mes gonds !

Libre à vous de commenter, moi il me fatigue de vous voir vous plaindre et ensuite quand il faut agir plus personne. Dans les services comme en ville c'est toujours la même chose pour émettre des opinions, il y a du monde mais il ne reste que les leaders pour en parler. ON se sent parfois seuls....
Mais je vois que vous dites que vous ne'voulez pas de l'ordre infirmier, mais vous voulez quoi ? attendre? qui vous représentes ? qui défend vos intérêts ? Où est ce qu'on prend les décisions en république ? Et bien au sommet de l'état, et ce n'est pas un individu isoler qui peut faire du lobbying auprès de nos chers politiques.
Ah oui la vieille rengaine on a besoin de personne pour nous représentez, on a qu'a faire une grève avec nos brassards noirs, en réalisant notre travail comme d'habitude. Moi j'en ai fini d'être un mouton alors mes amis restez dans le rend a vous faire tondre par le berger (ETAT) qui ne vous mets même pas dans le plan santé a venir.
Alors si vous savez pas d'où je sors moi je sais où je vais et j'y vais pour défendre tous mes pairs ! Je n'oublierai pas les réticents quand ils gagneront en compétence, en salaire, en qualité de travail...
Eusèbe je te donne un exemple du danger que vit notre profession, penses tu que la qualité de travail représente que tu accordes 7min par patient en Ville ? Où est ton rôle propre (TA,T°,PE)....Je t'assure que notre profession dérive de plus en plus à domicile comme à l'hôpital mettant en danger nos patients. Pour quoi ? L'ARGENT!
Je veux que ma profession représente plus que ça, qu'on nous appele pas le courant d'air... Mais si tu ne vois pas ce qu'il se passe Eusèbe, libre a toi de continuer à de cacher les yeux.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#8

Patients et profession en danger ?

Qu'est-ce qui te fait dire que les patients et la profession sont en danger ? Et de quel danger s'agirait-il ? Et de quelle façon l'ordre infirmier pourrait-il sauver à la fois les patients et la profession ?

Non, là vraiment, ces arguments ne ressemblent à rien.

De toutes façons, l'ordre, même avec une inscription facultative, sera finalement plébiscité, ça a l'air tellement merveilleux et indispensable... De quoi donc avez-vous donc peur ?

Sancho

Avatar de l'utilisateur

183 commentaires

#7

Bonjour, Il est sûre que ...

... les infirmiers n'ont pas besoin de l'ordre pour ne pas faire évoluer leur profession pendant que toutes les autres autour évoluent et prennent tous les jours un peu plus de nos prérogatives.
Pas besoin de l'ordre pour ne pas s'offusquer de tel ou tel dérive ou comportement sans jamais rien proposer comme alternatives ou comme piste de réflexion alors même que patient et profession sont en danger.
Afin restons dans notre immobilisme historique, il paraît que l'on sent bien.
Cordialement

hiram83

Avatar de l'utilisateur

15 commentaires

#6

Pivert multilingue

Nous avons une ministre-pivert qui roucoule avec les pigeons et qui hulule avec les chouettes.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#5

On croyait...

On croyait avoir tout vu (et tout lu) mais qu'un ordre professionnel puisse rendre libre ses assujettis, on touche au sublime !

Encore une fois, les infirmiers n'ont pas besoin d'un ordre, mais l'ordre a besoin des infirmiers, pour survivre...

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

494 commentaires

#4

Libre de refuser...

je ne sais pas de où tu sors Paramedic86 mais il n'a rien été "proposé" aux IDE, juste imposé sur la foi d'un sondage bidon(né)... 92 % des IDE réclamaient un ordre paraît-il...

Après la cotisation est un faux argument. Ce n'est pas elle qui pose problème.

Sinon, l'ordre compère autant voire plus que les syndicats et a été lancé avec les subsides de l'état.

Paramedic86

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#3

Infirmier(e) réveilles toi

Aujourd'hui j'entend dire que les électeurs des élections nationales ne se sentent pas représenter par les hommes politiques, car pour la plupart ils sortent de l'élite (aucun artisan, commerçant infirmier à l'assemblée nationale ! ) on propose à la profession d'être représenté par des pairs à des instances pouvant pencher sur les décisions de l'état et vous infirmier(e) vous dites" jamais de la vie je payerai 30€ par an " ah oui il est vrai qu'il est plus facile de payer 50€/mois pour avoir la 4G.
Mes confrères, consœurs, mais réveillez vous ! Les organisations syndicales ne voient en l'ordre qu'un parfait ennemi car il ne couche pas avec un parti politique. Que croyez vous l'indépendance c'est cher à obtenir et payer 2.5€/mois cette indépendance ne me paraît pas insurmontable. Cherchez combien vous coûtes les organisations syndicales par vos impôts. Un ordre fait par les infirmiers pour les infirmiers ! Soyez libre

FRED60

Avatar de l'utilisateur

37 commentaires

#2

Comme Saint Thomas...

Perso je ne crois que ce que je vois!

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#1

Attendons...

Si cela se confirme, ce serait bien évidemment une excellente nouvelle ; on avait aussi bien compris qu'il y avait surtout une histoire de gros sous...