AU COEUR DU METIER

Toilette et soins : action, érection, réaction ?

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

"Avez-vous des astuces pratiques pour "enlever" rapidement une érection aussi bien gênante pour le patient que pour nous lors d'une toilette intime ?" Le problème peut paraitre trivial, mais apparemment il est assez fréquent. Preuve en est, les soignants ont été nombreux à réagir sur le forum suite à cette simple question postée par une étudiante en soins infirmiers. Certains en ont ri, beaucoup en ont plaisanté, d’autres ont essayé de se mettre à la place du patient et au final il en est ressorti quelques conseils à appliquer… ou pas.

Toilette et soins : action, érection, réaction ?

Face à un moment vécu comme gênant par le soignant, il faut toujours essayer de se mettre à la place du patient.

Faire des soins, des pansements, des toilettes, le travail infirmier n’est pas toujours évident. Les soignants sont confrontés à la tristesse, à la maladie, à la mort. Mais il y a des difficultés à surmonter auxquelles on ne s’attend pas forcément lorsqu’on entre en IFSI. Une jeune étudiante en soins infirmiers s’est retrouvée ou craint de se retrouver dans une situation embarrassante. Elle demande donc conseils à ses pairs : Avez-vous des astuces pratiques pour enlever rapidement une érection aussi bien gênante pour le patient que pour nous lors d'une toilette intime ? Le moins que l’on puisse dire c’est que les réactions ont fusé, chacun ayant sa propre manière de gérer… ou pas ce moment embarrassant.

J'espère que cela ne m’arrivera pas car j'aurai vraiment l'air bête et le patient aussi, réagit Jubo. En première année, ce n’est pas facile, tu es toute rouge et après, en fin de formation, cela devient quelque chose de banal et tu n'y fais plus attention..., estime Kesyalol. Pour Typh-, il n’existe pas de solution miracle mais elle donne néanmoins quelques pistes : diversion, lui parler de tout et de rien, éclater de rire, faire tomber ses illusions sur le fantasme de l’infirmière, le laisser tranquille… La soignante se demande quand même si les infirmiers sont confrontés, eux aussi, à ce genre de problème et comment gèrent-ils cela ?

Enfin, vu que je suis un mec, je ne ferais peut-être pas cet effet... Un problème qui ne concerne que les infirmières ? Cela ne m'est encore jamais arrivé ! Peut-être parce que je suis un homme, ont souligné certains internautes. Mais les soignants aussi peuvent se retrouver face à ce genre de situation comme le rappelle Nurse35 : je précise que je suis un homme et cela m'est arrivé en psychiatrie. J'ai laissé le patient tranquille et je suis revenu 20min plus tard. Pour d’autres,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

ajenguiaziz

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#1

bonjour

bonjour

comme expliqué dans l'article, la toilette a souvent lieu le matin. Il est donc normal que certains patients soient en érection. C'est un phénomène involontaire et naturelle qui n'est pas forcément lié à une excitation sexuelle ...

Le mieux est de faire "comme si de rien n'était" et continuer de parler normalement avec le patient