COOPERATION

Remplacer les généralistes par des infirmiers ?

Cet article fait partie du dossier:

Coopérations interprofessionnelles

    Précédent Suivant

Une revue de littérature montre que substituer des infirmiers à des généralistes ne va pas de soi, ce qui rend cette solution difficile pour régler les problèmes de coûts et de démographie médicale.

Remplacer les généralistes par des infirmiers ?

Les infirmiers pourraient-il consulter en soins primaires à la place des médecins ?

Un infirmier peut-il remplacer un médecin de soins primaires au moins pour ce qui ne demande pas de compétence médicale trop élevée ? La question est d’actualité pour les systèmes de santé des pays développés, du fait du vieillissement de leurs populations s’accompagnant d’une augmentation du nombre de pathologies chroniques alors que les médecins manquent et que les ressources financières sont limitées. Des auteurs de la fondation Cochrane lui ont consacré une recherche bibliographique qui a repéré 18 études randomisées (jusqu’en mars 2017), toutes réalisées dans des pays à revenus élevés sauf une (revenus intermédiaires). Les soins infirmiers y sont comparés à ceux donnés par les généralistes en ce qui concerne les soins de premier contact, les soins continus et le suivi des pathologies chroniques, à l’exclusion des maladies mentales. La plupart des infirmiers peuvent s’adresser à un médecin pour obtenir un conseil ou un soutien.

En comparaison des soins primaires prodigués par les médecins, ceux des infirmiers seraient corrélés à un peu moins de décès dans certains groupes de patients, mais sans certitude

Les infirmiers prennent plus de temps avec les patientsLe mot qui revient le plus souvent dans le compte-rendu de cette revue est probablement, les niveaux de preuve pour une conclusion ou une autre étant la plupart du temps faibles ou modérés. Ainsi, en comparaison des soins primaires prodigués par les médecins, ceux des infirmiers seraient corrélés à un peu moins de décès dans certains groupes de patients, mais sans certitude. Les travaux évoquent aussi un meilleur contrôle de la tension...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)