ETHIQUE

Une infirmière bientôt docteur en philosophie...

par .

Cet article fait partie du dossier:

Ethique et soin

    Précédent Suivant

Alors que les sciences infirmières tentent une timide progression en France, une soignante contribue à leur émergence par son engagement dans la recherche et la prise en charge de la douleur de l'enfant. Cette femme, c'est Bénédicte Lombart. Infirmière puis cadre à l'hôpital Armand Trousseau (AP-HP), elle achève une thèse en philosophie pratique et éthique hospitalière. Un parcours qui lui permettra d'accéder au poste de coordinatrice paramédicale de la recherche en soins dès novembre prochain. Portrait.

Un long parcours au profit du bien-être de l'enfant

Bénédicte Lombart

Bénédicte Lombart, 45 ans, se destine à une carrière d'enseignante chercheuse en sciences infirmières.

La prise en charge de la douleur en pédiatrie... Cette problématique n'a eu de cesse de toucher Bénédicte Lombart dès le début de sa carrière. Infirmière depuis 1991, elle intègre le service d'oncohématologie pédiatrique de l'hôpital Armand Trousseau, à Paris, dès sa sortie de l'institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Très vite, elle s'aperçoit que ses trois ans de formation n'ont pas suffi à la préparer face à la souffrance de l'enfant. Toutefois, elle ne s'avoue pas vaincue pour autant. J'ai été confrontée à des choses très difficiles, à la fois d'un point de vue technique mais aussi en termes d'accompagnement. J'ai trouvé auprès de mes collègues du soutien pour acquérir les compétences infirmières qu'il me manquait. Mais j'avais le sentiment d'avoir besoin d'outils supplémentaires pour mieux répondre à la détresse psychique des enfants et de leurs familles. Le début d'un long et intéressant parcours qui fera d'elle une experte dans la prise en charge de la douleur physique et psychique de l'enfant. J'ai d'abord fait une formation sur deux années en enrichissement des interventions en soins, soit l'équivalent des études d'infirmière clinicienne. Ces deux ans lui permettent d'acquérir des compétences supplémentaires dans la relation d'aide, l'accompagnement de la pathologie grave et du deuil, ainsi que des méthodes psycho-corporelles (la relaxation, la sophrologie…). Mais elle n'en restera pas là... Assez vite j'ai eu envie de compléter ce premier cycle par une seconde formation très orientée sur les techniques psycho-corporelles. Je sentais qu'elles représentaient pour l'enfant un moyen efficace de reprendre un espace de liberté durant son hospitalisation et de réinvestir son imaginaire malgré l'univers difficile de la maladie. Rapidement, ses compétences, reconnues par l'ensemble de ses collègues, la conduisent à accompagner les enfants lors d'actes invasifs tels que les ponctions lombaires et myélogrammes. Après environ neuf ans d'exercice en oncohématologie pédiatrique, elle devient cadre en ORL puis dans le centre de lutte contre la douleur de l'hôpital pédiatrique. C'est le poste auquel j'aspirais dès mon entrée à l'école des cadres car ma motivation initiale était avant tout de développer une expertise en soins, plus que le management. Cette période marquera le début de sa collaboration avec l'association Sparadrap, pour qui elle assure une formation en gestion de la douleur de l'enfant, mais aussi avec Pediadol dont elle est la trésorière depuis maintenant 15 ans.

J'avais le sentiment d'avoir besoin d'outils pour répondre à la détresse psychique des enfants et de leurs familles. La « cécité empathique transitoire » : un concept pour mieux comprendre les soignantsPour Bénédicte Lombart, le rôle du soignant, face à la douleur de l’enfant, est de mettre en place l’ensemble des stratégies médicamenteuses, mais c’est aussi d’être capable de l'amener à puiser dans ses propres aptitudes pour y faire face. La meilleure...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

CrisP

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#1

Bravo Bénédicte !

Bénédicte est éminemment soignante et ses compétences philosophiques viennent nourrir notre profession à partir d'une source de qualité qu'est l’École Éthique de la Salpêtrière.

Bienvenue Bénédicte et on compte sur toi pour de beaux articles sur Infirmiers.com

bien amicalement,

Christophe Pacific