AU COEUR DU METIER

638 248 infirmier(e)s en France ?

par .

Dans son rapport mis en ligne le 8 avril 2015, la  Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) estime qu'au 1er janvier 2015, les infirmiers étaient au nombre de 638 248 en France, un chiffre à prendre, encore une fois, avec précaution...

infirmières service hopital

Les hôpitaux publics et les établissements de santé privé lucratif recensent le plus d'infirmiers.

Le nombre d'infirmiers en France s'élèverait à 638 248 (contre 616 573 en 2014), selon le rapport « La démographie des autres professions de santé (RPPS et Adeli) » publié par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) le 8 avril 2015. Ainsi, ils seraient 109 925 à exercer en libéral, et 528 323 à être salariés. La profession dénombrerait également 87 % de femmes (84 % dans le milieu libéral et 88 % de salariées). Les infirmiers spécialisés représentent quant à eux 52 463 professionnels, dont :

  • 19 074 infirmiers(ères) puériculteurs(trices) ;
  • 9 709 infirmiers anesthésistes ;
  • 7 225 infirmiers de bloc opératoire ;
  • 9 307 cadres de santé ;
  • 423 infirmiers cadre de santé publique ;
  • 5 995 cadres infirmiers ;
  • 730 cadres infirmiers psychiatriques.

Près de la moitié des infirmiers (322 996) exercent au sein d'hôpitaux publics. Viennent ensuite les établissements de santé privé lucratif (69 438) puis les cabinets individuels (61 768). La zone d'activité comptant les plus d'infirmiers est la région Île-de-France où travaillent 102 084 infirmiers. 65 670 infirmiers travaillent en région Rhônes-Alpes et 56 634 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les régions dénombrant le moins d'infirmiers sont, hormis les DOM-COM, la Corse (3 368), le Limousin (9 733), et la Franche-Comté (11 909).

Paradoxalement, la densité d'infirmiers pour 100 000 habitants est la plus élevée dans le Limousin (1 322,6). En Île-de-France, on dénombre 850,3 infirmiers pour 100 000 habitants.  

démographie infirmière en France

légende : Densité régionale des infirmiers par zone d'activité principale.

Autre chiffre révélé par la Drees : la moyenne d'âge des infirmiers, tous secteurs d'activités confondus, s'élève à 43.6 ans. En entreprise d'intérim, la moyenne d'âge s'élève à 36,8 ans, contre 52,3 en prévention et soins en entreprise. En outre, 22 681 sont âgés de 65 ans et plus.

Le répertoire Adeli, une source encore trop peu précise

Dans son rapport, la Drees souligne que le répertoire Adeli présente des fragilités qui justifient de considérer avec précaution les chiffres présentés. En effet, les professionnels ne sont pas réellement incités à se désinscrire du répertoire lorsqu'ils cessent leur activité temporairement ou définitivement, et les changements de situations professionnels ne sont pas non plus systématiquement signalés. De plus, certains professionnels semblent tarder à faire enregistrer leur diplôme au répertoire, souligne la Drees. De fait, le répertoire Adeli sous estime potentiellement les jeunes professionnels en activité et sur représente les plus âgés.

Voir l'étude  « La démographie des professionnels de santé ».

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE   Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Commentaires (3)

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

32 commentaires

#3

régulation

Quand on y accole votre article sur les infirmières aux chômage on ne peut que se feliciter du fabuleux travail de recensement et de régulation réalisé en 6 ans par notre cher Ordre Infirmier !

Motarde de DIJON

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#2

Nombre indénombrable...

638 248 infirmières en France en 2015?

Décidément tout augmente!

Fanny1408

Avatar de l'utilisateur

83 commentaires

#1

638 248 infirmier(e)s en France ?

Et pourquoi pas ? Les dernières promotions ont été doublées ces dernières années à cause du chevauchement de deux formations initiales pendant plusieurs années. Certaines régions en sont réduites à sauter une rentrée de promo car les derniers diplômés ne trouvent pas de travail et sont au chômage. Des postes infirmiers sont déclassés en postes aides soignants pour des raisons budgétaires au détriment de la qualité des soins et de la sécurité des patients et des soignants. Pas plus le répertoire ADELI que le listing ordinal ne sont à jour. Mais on est certainement plus près des 638248 IDE que des 450000 annoncés par les dirigeants ordinaux pour lesquels il est plus agréable de revendiquer 20% de 450000 que 20% de 638248. Non ?