RECHERCHE

Edito - "Les recherches infirmières ont autant de valeur que toutes autres recherches"

par .

Cet article fait partie du dossier :

Recherche en soins infirmiers

    Précédent Suivant

"Trop souvent encore, la recherche paramédicale est positionnée à distance du soin, comme une discipline à part entière, compliquée à mettre en œuvre, très "intellectualisée". Elle a pourtant intérêt à s'intégrer à la pratique clinique dans le but de développer des nouvelles solutions, hypothèses ou techniques pour nous aider à mieux soigner, tout simplement". Voici, en substance, ce qu'a soutenu avec force et brio, Isabelle Fromantin, infirmière PHd, expert en Plaies et Cicatrisation, lors des 3e Journées Francophones de la Recherche en soins (JFRS) à Angers. La recherche paramédicale est donc bien une voie d'avenir !

ampoule lumière

Les recherches menées par les paramédicaux bénéficieront, in fine, aux patients et au système de santé dans son entier. Le mieux-être des patients reste en effet au coeur des préoccupations soignantes.

La recherche paramédicale est une voie d'avenir. En effet, Yan Bubien, Directeur général du CHU d'Angers, l'a affirmé en ouverture de ces JFRS 2016, et il n'a eu de cesse de le soutenir deux jours durant, s'investir dans la recherche, c'est saisir un moyen pertinent de questionner sa pratique. C'est favoriser l'instauration d'une culture de la performance au sein des organisations de soins. Ces engagements contribuent à garantir la qualité des soins centrée sur les besoins et les attentes des usagers. Un discours fortement incarné par la présidente du Comité scientifique de la manifestation, Isabelle Fromantin, infirmière PhD, expert en Plaies et Cicatrisation à l'Institut Curie (Paris). Levier principal de l'innovation pour le soin de demain, la recherche s'attache à répondre aux besoins de santé de plus en plus complexes et exigeants. Les nouvelles technologies en santé et leur apport en matière de recherche - la thématique de ces JFRS 2016 - représentent aujourd'hui un formidable moyen pour répondre à cette complexité croissante. Outre le fait qu'elles vont permettre des soins plus centrés sur les attentes et les besoins des patients, elles ouvrent à tous les professionnels de santé de multiples perspectives en matière de recherche. Pour cette infirmière à l'élan communicatif, les JFRS sont l'occasion d'expliquer que la recherche en soin est une opportunité, un espace de liberté pour structurer des idées, des projets, et les mener à bien. Allons plus loin, il s'agit même de revendiquer un double espace de liberté : celui de penser mais aussi de panser, dans une belle synergie qui reflète, amplifie et valorise la démarche clinique du professionnel de santé. Catherine Delaveau, coordonnatrice générale des soins au CHU d'Angers, l'a également rappelé : les infirmiers sont les professionnels paramédicaux les plus enclins à appréhender la globalité et la complexité des parcours de soins des patients.

Trop souvent, la recherche est positionnée à distance du soin, comme une discipline à part entière, compliquée à mettre en œuvre, très "intellectualisée".

Laurent Poiroux, infirmier PhDs, coordonnateur paramédical de la recherche au CHU d'Angers, l'affirme lui aussi haut et fort, on attend des infirmiers-chercheurs d’eux qu’ils soient des acteurs de l’innovation en termes d’organisation ou de pratiques des soins. A travers leur activité de recherche, ils devraient pouvoir fournir des recommandations susceptibles de guider la pratique des professionnels de terrain. On attend aussi d’eux qu’ils s’investissent activement dans l’universitarisation et la réingénierie des...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

L0ngimanus

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Bravo

J'ai toujours été attirée par cet aspect de notre métier.. mais malheureusement (contrairement à cet article) j'ai rencontré des personnes ayant plutôt tendance à me freiner, me décourager de m'engager dans cette voie.
On est trop souvent réduite "dans la culture du "faire""...ce qui est bien dommage!
Aujourd'hui mon activité professionnelle ne me permet pas de concilier cette recherche.
Je dis bravo à toutes celles et ceux qui se lancent de ce beau projet!!