PARAMEDICAL

Admission en IFAS : ce qu'il faut savoir

En cette fin d'année 2019, il est d'ores et déjà établi que le concours d'entrée requis jusqu'à présent pour entrer en IFAS (Institut de formation d'aide soignant) est supprimé. La sélection se fera sur dossier et les modalités précises sont attendues très prochainement. Restez vigilants. Cet article sera mis à jour dès que les informations venant des tutelles seront disponibles.

Les informations ci-dessous sont obsolètes. Le concours d'entrée en IFAS est supprimé. Nous attendons les précisions des tutelles sur les modalités d'admission qui se feront sur dossier. 

métier AS Pour connaître la liste des IFAS dans votre région ou dans la France entière, cliquez ici.

Conditions d'admissions

Le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation. Sinon, aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter à ce concours.

  • Cas particulier des salariés d'un établissement de santé : 

Article 13 bis. Les candidats justifiant d'un contrat de travail avec un établissement de santé ou une structure de soins peuvent se présenter aux épreuves de sélection prévues aux articles 5 à 10 (épreuve d'admission). Des places spécifiques leur sont réservées. Cliquez ici pour en savoir plus sur cet article

  • Modalités d’admission pour les agents des services hospitaliers qualifiés ayant plus de trois ans de fonction : 

En vue de procéder à la sélection professionnelle prévue à l'article 7 (2°) du décret du 3 août 2007 susvisé, qui prévoit que les Instituts de formation d’Aides Soignants prévoit 35 % de l'effectif en formation pour les agents des services hospitaliers qualifiés réunissant au moins trois ans de fonctions en cette qualité et ayant fait l'objet d'une sélection professionnelle et d'un avis de la commission administrative paritaire compétente.
Dans ce cadre, l'autorité investie du pouvoir de nomination (le directeur) fait appel, dans les établissements mentionnés à l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986 susvisée, aux candidatures des agents des services hospitaliers qualifiés de l'établissement, réunissant au moins trois ans de fonctions en cette qualité.
Ces candidatures lui sont transmises, accompagnées d'une lettre de motivation de l'agent et de l'avis du supérieur hiérarchique et des éléments d'appréciation suivants :
• contenu du dossier individuel de l'agent, comportant, notamment, les appréciations littérales et notations des trois dernières années ;
• formations suivies en cours d'emploi, notamment celles préparant aux fonctions d'aide-soignant.
La liste des candidats qu'elle estime aptes à suivre la formation est établie par l'autorité investie du pouvoir de nomination dans l'établissement et transmise par celle-ci à la commission administrative paritaire compétente, accompagnée des éléments d'appréciation mentionnés à l'article 1er. L'autorité investie du pouvoir de nomination arrête la liste des candidats admis en formation, après avis de la commission administrative paritaire compétente.

Enfin, pour avoir plus de détails concernant le concours aide-soignant, vous pouvez également consulter le titre Ier de l’arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant

Modalités d’admission pour les agents des services hospitaliers qualifiés ayant plus de huit ans de fonction  

Dans les établissements hospitaliers publics, le Directeur fait appel, par tout moyen d'information approprié, aux candidatures des agents des services hospitaliers qualifiés de l'établissement, réunissant au moins huit ans de fonctions dans ce grade. Ces candidatures lui sont transmises, accompagnées d'une lettre de motivation de l'agent et de l'avis du supérieur hiérarchique et des éléments d'appréciation portant, en particulier, sur : le contenu du dossier individuel de l'agent, comportant, notamment, les appréciations littérales et notations des trois dernières années ; la diversité des services dans lesquels l'agent a exercé ses fonctions et l'intégration de l'expérience acquise dans ses comportements professionnels ; les formations suivies en cours d'emploi, notamment celles préparant aux fonctions d'aide-soignant ; les capacités de rédaction et de mémorisation vérifiées par un organisme déclaré chargé de la formation professionnelle continue qui a connaissance du contenu de la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant.
La liste des candidats recrutés en qualité d'aide-soignant stagiaire est arrêtée par l'autorité investie du pouvoir de nomination dans l'établissement, après avis de la commission administrative paritaire compétente recueilli sur l'ensemble des candidatures.

Épreuves de sélection

Les épreuves se divisent en deux parties : dans un premier temps, une épreuve d'admissibilité écrite. Si cette épreuve est validée, elle permet d'accéder à l'épreuve d'admission qui se se fait par un entretien oral.

Épreuve écrite d'admissibilité

Dispense

Cette épreuve écrite ne concerne pas les candidats qui bénéficient d'une dispense de l'épreuve écrite, à savoir :

  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme homologué au minium au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français comme BAC, BTS…
  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation continue initiale ou continue français (notamment BEP Sanitaire et Social, B.E.P.A. Option Services aux Personnes, CAP Petite enfance…)
  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.
  • Les étudiants ayant suivi une première année d'études conduisant au diplôme d’État d'Infirmier et n'ayant pas été admis en deuxième année.

De plus, pour les formations passerelles (Auxiliaire de Puériculture, DEAVS et mention complémentaire) pas besoin de passer le concours d'entrée.

L'épreuve écrite se décompose en deux parties :

  • à partir d'un texte de culture générale :
    • expliquer les idées principales d'un texte
    • commenter les aspects essentiels d'un sujet traité
  • une série de dix questions :
    • Cinq questions de biologie humaine
    • Trois questions portant sur les quatre opérations numériques
    • Deux questions d'exercices mathématiques de conversion.

Cette épreuve écrite, d'une durée de deux heures, est notée sur 20 points. Vous êtes considéré comme admissible si vous obtenez au moins 10/20.

Épreuve orale d'admission

Elle se divise en deux parties :

  • présentation d'un exposé à partir d'un thème du domaine sanitaire et social
  • discussion avec le jury sur la connaissance et l'intérêt du candidat pour la profession d'aide soignant.

Cette épreuve orale d'admission est notée sur 20 points.

L'admission définitive dans un institut de formation d'aides-soignants est subordonnée à la production :

  • au plus tard, le premier jour de la rentrée, d'un certificat médical attestant que le candidat n'est atteint d'aucune affection physique ou psychologique incompatible avec l'exercice de la profession ;
  • au plus tard, le jour de la première entrée en stage, d'un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France.

Sélection pour les candidats titulaires d’un baccalauréat professionnel (ASSP, SAPAT)1 ou de titres

Candidats en terminale ou titulaires de Bac pro ASSP et SAPAT

L’arrêté du 21 mai 2014 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005 (relatif à la formation conduisant au diplôme d’état d’aide-soignant) introduit de nouvelles modalités de sélection pour les personnes titulaires de ces 2 bacs pro.

La sélection se déroule en 2 étapes (dossier et entretien). Les éléments nécessaires à la constitution du dossier sont indiqués dans l’article 19 Ter de l’arrêté du 22 octobre 2005 :

  • la première étape de la sélection consiste en l’étude des dossiers. L’examen des différentes pièces constitutives du dossier permet de retenir les candidats qui seront convoqués à l’entretien ;
  • la deuxième étape de la sélection consiste en un entretien individuel avec les candidats dont les dossiers ont été retenus. La composition de ce jury est identique à celle des jurys de concours pour les candidats de droit commun.

Dans un premier temps, le candidat présente son parcours, puis dans un deuxième temps, le jury engage un échange avec le candidat sur la base de son dossier.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

À l'issue de l'épreuve et au vu de la note obtenue à cette épreuve, la liste de classement sera établie. Il faut savoir que le nombre de candidats titulaires de ces bacs pro admis en formation est inclus dans le quota de « droit commun » et est au minimum égal à 15 % de celui-ci.

Candidats titulaires de titres particuliers ouvrant droit à dispenses de formation

Pour ces candidats titulaires de divers diplômes (AMP, AVS, AVF, ADE… Se reporter aux articles 18 et 19 de l’arrêté du 22 octobre 2005), les modalités de sélection sont les mêmes que pour les titulaires des bacs pro SAPAT et ASSP. Par contre, il s’agit bien de 2 listes différentes ! Toutefois dans le cas des bacs pro, le quota est clairement identifié alors que dans le cas des cursus partiels pour détention d’un « titre », le texte annonce que « le nombre de candidats admis en formation est fixé en fonction des besoins locaux et des possibilité d'accueil de l'institut ». Autant dire que ça laisse de la place a pas mal d’interprétations et qu’il convient donc de se renseigner auprès de chaque Ifas.

Les candidats titulaires des titres et diplômes mentionnés dans les 2 sous parties ci-dessus peuvent tout à fait faire le choix de passer le concours dit de droit commun. Le cas échéant, ils ne pourront pas bénéficier des dispenses de formation prévues. Ainsi que le prévoit une circulaire de la DGOS du 10 juillet 2014, l’information sur les différentes modalités et leurs conséquences doit normalement être précisée sur les dossiers d’inscription à la sélection.

Modalités d’admission pour les agents des services hospitaliers qualifiés ayant plus de trois ans de fonction

En vue de procéder à la sélection professionnelle prévue à l'article 7 (2°) du décret du 3 août 2007 susvisé, qui prévoit que les Instituts de formation d’Aides Soignants prévoit 35 % de l'effectif en formation pour les agents des services hospitaliers qualifiés réunissant au moins trois ans de fonctions en cette qualité et ayant fait l'objet d'une sélection professionnelle et d'un avis de la commission administrative paritaire compétente. Dans ce cadre, l'autorité investie du pouvoir de nomination (le directeur) fait appel, dans les établissements mentionnés à l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986 susvisée, aux candidatures des agents des services hospitaliers qualifiés de l'établissement, réunissant au moins trois ans de fonctions en cette qualité. Ces candidatures lui sont transmises, accompagnées d'une lettre de motivation de l'agent et de l'avis du supérieur hiérarchique et des éléments d'appréciation suivants : contenu du dossier individuel de l'agent, comportant, notamment, les appréciations littérales et notations des trois dernières années ; formations suivies en cours d'emploi, notamment celles préparant aux fonctions d'aide-soignant. La liste des candidats qu'elle estime aptes à suivre la formation est établie par l'autorité investie du pouvoir de nomination dans l'établissement et transmise par celle-ci à la commission administrative paritaire compétente, accompagnée des éléments d'appréciation mentionnés à l'article 1er. L'autorité investie du pouvoir de nomination arrête la liste des candidats admis en formation, après avis de la commission administrative paritaire compétente.

Entrée en Ifas après VAE

Les personnes bénéficiant d’une validation partielle du diplôme d’aide-soignant après VAE peuvent soit représenter un dossier ultérieurement, soit s’inscrire en Ifas pour compléter leur formation. Ils sont dispensés alors de toute épreuve de sélection. Charge à eux alors de s’inscrire dans un Ifas pour suivre les enseignements qui leur manque. Là encore, il n’y a pas de quota au sens propre du terme.

Note

  1. ASSP : accompagnement, soins, services à la personne - SAPAT : services aux personnes et aux territoires

Creative Commons License

Cadre de santé chargé de formation IFSI-IFAS

Commentaires (11)

Oreily

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#11

@MrParis1972

Bonjour,

Les chiffres varient selon les prépa, qu'elles soient en ligne ou en présentiel. Dans tous les cas, la réussite dépend surtout de l'investissement du candidat !

MrParis1972

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#10

Prépa; AS

Bonjour
Concernant le concour AS; je m'interesse à la pré en ligne; comment ça se passe et obtient on les mêmes résultats qu'en IFSI! Merci

Djo_Chamil

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#9

ATS Algerien

Bonsoir
Chuii un Ats Algerien
est ce que je peux passé le concour ?

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

264 commentaires

#8

Réponse à l'IFAS...

Bonjour, pour ce type de question, je vous suggère d'appeler l'IFAS le plus proche de chez vous, à consulter sur la page dédiée aux concours. La réponse n'en sera que plus juste. Bien à vous et bonne chance pour vos concours !

Lal0ole

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

Exposé en 2015 ?

Bonjour, j'ai entendu dire à plusieurs endroits (prépa, lycée, ifas/ifsi ...) que l'exposé de culture général était annuler pour le concours de 2015, est ce vrais ?

vanerine74

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

concour interne

bonjour,
voila je passe mon concours interne d'as et je voulais savoir si même avec un bac on avais aussi l’écris comme pour le concours externe ? merci

mariwr

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#5

Titulaire d'un Bts

Bonjour, diplômée d'un Bts,
je prépare actuellement le concours d'auxiliaire de puériculture.

Mais j'aimerais également passer le concours d'aide soignante.

Est-ce que vous pourriez me dire si les cours de prépa en biologie sont les mêmes que ceux pour le concours d'auxiliaire de puériculture ?

Et donc d'après l'article, étant diplômée d'un Bts, je n'aurai qu'à passer l'épreuve écrite en biologie et la série de 10 questions ?

Pour ensuite passer l'épréuve orale !

Cordialement

nanou52

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

concours d'aide-soignant

est-il vrai qu'après 3ans d'ancienneté en tant qu'aide-soignante, je pourrais passer en interne mon concours d'infirmière sans passer par l'école (3année d'etude)?

Tachounette

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

épreuve "ORALE"

Bonjour,
également titulaire du BAC... je suis exempte d'épreuve écrite.
ma question est : "comment ça se déroule exactement ?
l'exposé ? faut-il le fournir ? Le sujet est donné par le jury ? "..
si quelqu'un peut m'en toucher quelques mots...
Au plaisir de vous lire...

future

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

A rosaria

Oui, tu seras dispensée de l'écrit! Alors, fonce!!!

Rosaria13

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

BACCALAURÉAT EN ITALIE

Bonjour,
le titre dit tout.
en effet, j'ai passé mon BAC en Italie, fait évaluer en France et j ai suivi des cours de Français avec DELF et DALF.
Ma question: mon Bac,me permet de sauter les épreuves écrites? Merci de votre aide.