CADRE

Entrée en Ifsi en 2019 : le ton monte lors des Journées du Cefiec

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Le recrutement des étudiants infirmiers se fera donc, à partir de la rentrée 2019, à partir de la plateforme Parcoursup. C’est ce qu’a confirmé Stéphane Le Bouler, qui conduit la Mission sur l’universitarisation des formations lors de la première journée du congrès du CEFIEC 2018. Mais certains items ont fait réagir la salle, qui a inondé l’orateur de questions et de remarques, si bien que la Présidente Martine Sommelette a dû intervenir.

La première journée du congrès du Comité d’Entente des Formations Infirmière et Cadre (CEFIEC) 2018 a fait l’objet d’une tribune très attendue par l’assistance au sujet du processus d’universitarisation des formations paramédicales.

Une longue explication du processus de recrutement des étudiants en IFSI

infirmière pointe le stylo

ParcourSup, recrutement, prépas, oral de sélection... des zones d'ombre sur l'universitarisation des professions de santé et notamment des infirmiers demeurent...

La Présidente du CEFIEC Martine Sommelette, était entourée d’un parterre de personnalités, dont la plus attendue était Stéphane Le Bouler, le responsable de la Mission interministérielle sur l’universitarisation des formations paramédicales. Ce dernier avait la charge, en préambule au débat, de faire un point sur les travaux en cours pour la mise en place de ce processus qui impactera l’ensemble des formateurs aux métiers paramédicaux. Parmi les différents chantiers sur lesquels la...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (8)

Matt84

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#8

Reconversions professionnelles

Bonjour, toujours aucune nouvelle concernant les possibles reconversions professionnelles pour 2019 ?

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

264 commentaires

#7

Il nous faut attendre de nouvelles précisions..

La question des reconversions professionnelles mais aussi de l'accès aux études infirmières pour les aides-soignants ou auxiliaires puéricultrice n'est pas actée... Nous attendons des précisions et donc des conclusions issues des différents groupes de travail qui planchent sur ce sujet... Nous devrions être fixés dès la rentrée... nous l'espérons en tout cas, pour vous, comme pour nous.

Estelle Ballage

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

Reconversion

Bonsoir à tous,
Je rebondis sur ce que disaient Sardge et Will :
J'ai 31 ans et je suis assistante commerciale, je comptais passer le concours pour la rentrée de 2019.
Quelqu'un a trouvé des infos à propos de la reconversion professionnelle des personnes qui n'ont plus 20 ans ??

Will56150

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

Parcoursup

La question que je me pose au sujet de parcoursup est sur le recrutement de candidats soit en reconversion professionnelle ou issus d'une filière totalement opposée. Ne seront il pas désavantagé par rapport aux autres candidats issu des filières scientifiques et sociales ?
J'ai peur que le choix ne se fasse uniquement par rapport au parcours et mette de côté la motivation et les qualités humaines indispensables à ce métier !
Issus d'une formation pro ( mécanique) utiliser l'outil parcoursup ne m'aurait pas permis d'entrée à l'ifsi sil avait été utilisé il y a 10 ans et encore moins d'être la ou jen suis aujourd'hui ( école d'iade a la rentrée ?)
Bref j'espère que tout le monde sera sur un pied d'égalité.

camkehr

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#4

Une sélection à l'image de la situation dégradée

L'entretien oral était la pierre d'angle du recrutement des futurs professionnels de santé. Les tests psychotechniques demandaient un minimum d'effort de concentration et de réflexion pour prétendre passer la première étape de sélection.

Maintenant tout est informatisé, dématérialisé, comme tout le reste. Et dire que le gouvernement ose déclamer qu'il accepte la différence alors qu'il polisse tout, qu'il uniformise toutes les formations ? Non, les formations ne sont pas égales entre elles. Etre infirmier, ce n'est pas qu'un simple voeu post-bac, et encore moins avec la situation actuellement dégradée du métier.

L'Etat se préoccuperait-il tellement des futurs professionnels de santé qui soigneront sa population bien-aimée qu'il dénivelle l'entrée en formation des jeunes ? Où va-t-on ?

C'est "l'universalisation" de la formation comme ces cerveaux appellent cette fameuse réforme ?

En quoi une lettre de motivation a de la valeur ? C'est tellement plus simple de se cacher (ou s'abrutir) derrière un écran pour pondre un copier-coller impersonnel sur ses soit-disantes motivations à intégrer la formation ? Les formateurs (ou recruteurs ?) ne devront se baser que sur la rédaction d'une vingtaine de ligne, rédigée par une personne qu'ils ne verront sans doute jamais, sans avoir la possibilité de rebondir sur ce que Mr ou Mme X a tenté d'exprimer.


Quelle réforme des plus ingénieuses.... Le peuple français n'a pas fini d'être surpris. C'est pour quand la VAE infirmier ?

Allo?_pital_?

Avatar de l'utilisateur

57 commentaires

#3

Dur, Dur les étudiants IDE... et c'est pas fini (au vu des réformes successives)) !

Les réformes successives de la formation infirmière ont dézingué le métier. Pour les jeunes diplômés hors la composante personnelle, c'est quitte ou double sur la formation. Tout dépend si vous tombez sur des formateurs motivés et bienveillant dans votre IFSI et sur vos lieux de stage, assez pour vous apprendre le métier dans ce compagnonnage de 3 années. Beaucoup sortent très limite au niveau des connaissances et de la pratique, ce qui majore d'autant plus le stress... et une fois diplômé, vous n’êtes plus des étudiants mais des professionnels... prompt à prendre le poste et ses fonctions.

Nous sommes des petits soldats au mieux, sinon des pions à placer pour compléter les plannings... on ne vous demande surtout pas de réfléchir. Faites le job, avec le sourire (quoi qu'il arrive), partez à l'heure... pourvu que les statistiques et les petits camembert que votre chef affectionne soient tous au vert...

Le doublage des premiers jours est de moins en moins répandu au vu des conditions de travail dans les services. Rare sont les collègues qui sont encore motivé pour encadrer la énième nouvelle et vous expliquer, vous décortiquer dans le détails les bases du métier, les surveillances, les soins, les traitements,... surtout si le service est lourds. La cadre vous recevra pour vous faire le bla bla habituel puis disparaîtra en réunion toute la semaine...

Le "profil" des infirmières n'est donc pas anodin et une sélection (au moins un long oral qui explore les motivations et la connaissance du métier et des thèmes sanitaire et sociaux) doit selon moi s’opérer afin d’éviter quelques catastrophe personnelle et professionnelle. Savoir où ont met les pieds, avoir réfléchit sur son futur métier et le faire pour de bonnes raisons est un minimum vital... Sinon l'on va vers de nombreux abandons en cours de formation et une durée de vie professionnelle des futurs diplômés encore plus courte.

ESI-Averti.e

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

On ne va plus payer sa place en IFSI!

Oulaaaaa,
Va falloir expliquer aux congressistes du CEFIEC que Stephane Le Bouler n'est pas le décideur politique dans l'affaire : il est chargé du dossier pour les 2 ministères. Ca ne sert à rien de le huer voyons ^^

Mais peut être que cette indignation était en fait tourner vers le Bureau National du CEFIEC qui semble prendre des libertés en groupe de travail... Alors... problème de communication interne ?

En tout cas : le concours c'est has been, ça va faire du bien ce changement.
Ma seule crainte c'est que les IFSI s'imaginent faire payer des frais de dossiers supplémentaires pour les postulants.
Oubliez direct ;-)

Sardge

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

La Reconversion

Bonjour, a la suite de l'article et un petit coup de fil a la CEFIEC ont peut dire que le cas des reconversions pro pose problème ! Est ce qu'elle seront encore possible avec la reforme ??

Cordialement Julien.M