IDEL

Convergence infirmière s’attaque à la question du stationnement des IDEL

Alors que Paris montre l’exemple depuis le 1er janvier 2018, la question du stationnement des professionnels de santé libéraux reste un véritable problème dans nombre de communes. Le syndicat d’infirmiers libéraux Convergence Infirmière demande ainsi une entrevue au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, et l’ouverture d’une concertation sur le sujet, « afin de trouver une solution pérenne pour les infirmières ».

Parking payant

« En verbalisant à outrance, en mettant en fourrière les véhicules des professionnels de santé (…), les municipalités les dissuadent de prendre en charge les patients résidant dans les villes où le stationnement est difficile, voire impossible »

Le combat continue pour Convergence Infirmière. Le syndicat d’infirmiers libéraux, dans une lettre adressée au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, revient sur l’épineuse question du stationnement des infirmiers libéraux et demande une entrevue au ministre à ce sujet. Il faut en convenir : le problème du stationnement de véhicule est quasiment constitutif de la profession d’infirmière libérale, puisque 90% des soins s’effectuent aux domiciles des patients... ce qui, au quotidien, implique d’incessants déplacements, principalement urbains pour assurer cette proximité, souligne la présidente de Convergence infirmière, Ghislaine Sicre, dans son courrier, avançant des chiffres : Concrètement, plus d’un million et demi de patients sont quotidiennement pris en charge par les infirmières libérales. En d’autres termes, on pourrait dire que cette profession représente ‘le plus gros hôpital de France’ ! Et puis, disons le ouvertement : combien d’hospitalisations évitées, grâce à elles ?.

Plus d’1,5 million de patients sont quotidiennement pris en charge par les infirmières libérales. On pourrait dire que cette profession représente "le plus gros hôpital de France" !

Forfaits de stationnement exorbitantsLes raisons de la colère ? Depuis le 1er janvier 2018, les maires peuvent fixer librement le montant des PV de stationnement. D’une ville à l’autre, le prix à payer varie, mais quasiment toutes les communes françaises ont décidé d’augmenter le tarif de cette redevance, affirme le syndicat infirmier, assurant pourtant que les infirmières ne sont pas et ne seront jamais la variable d’ajustement [des municipalités] !. Un seul exemple, tiré de l’actualité :...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)