IDEL

"Mme Buzyn, pourquoi ne pas tirer profit des compétences des infirmiers ?"

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Suite à la présentation de la réforme du plan Santé 2022, le 18 septembre dernier, les trois syndicats représentatifs d'infirmiers libéraux ont rédigé une lettre ouverte commune destinée à Agnès Buzyn pour lui faire part de leur mécontentement. Ils réclament également une rencontre avec la ministre des Solidarités et de la Santé.

colere syndicats

Le FNI, le SNIIL et Convergence Infirmière publient une lettre ouverte commune adressée à Agnès Buzyn où il demande une rencontre afin de débloquer la situation.

La Fédération Nationale des Infimiers (FNI), Convergence infirmière et le Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux (SNIIL) ont tenu à faire entendre à travers une seule et même lettre la colère des 116 800 infirmières et infirmiers libéraux et, au-delà, de l’ensemble de la profession infirmière, forte de 660 611 professionnels face au manque évident de considération envers la profession toute entière, qui reste la grande oubliée de la reforme du système de santé

Les trois syndicats représentatifs martèlent leur déception car s'ils se sont montrés force de propositions, aucune d’entre elles n’a été retenue au sein du plan de stratégie de transformation du système de santé. A l'inverse, une des solutions préconisées repose, entre autre, sur la création du nouveau métier d’assistant médical. Un nouveau métier hybride qui devrait permettre de dégager du temps médical.

En parallèle, une mise à jour de la nomenclature des actes médicaux et paramédicaux qui doit correspondre à l’état de l’art médical et ne pas favoriser des techniques ou des modes de prise en charge obsolètes ou moins efficaces est prévue d’ici 2022. Or, là encore, si les syndicats affirment ne pas avoir manqué d’apporter des propositions concrètes et chiffrées au cours des négociations conventionnelles, ils remarquent que celles-ci n'ont pas été entendues...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

Inferno

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Honte au Gouvernement

La France est et restera une honte dans le monde de la santé ! Comment ce cher M. MACRON, si intelligent qu'il semblait, peut-il expliquer que notre métier est en évolution constante dans les trois quarts des pays et que le notre stagne, voire régresse ?
Parce que si ces "assistant médicaux" ne sont autre que des infirmiers (parce que je vois la chose arriver grosse comme une maison), c'est un je-m’en-foutisme total du président vis à vis de la reconnaissance de nos compétences !
Mais Mme. BUZYN n'y est pas pour rien non plus ! Comment explique t-elle que beaucoup d'infirmières aient autant de connaissance en médecine et soient parfois plus objectives que des médecins ?
Et les infirmiers de pratiques avancées dans tout ça ? Ne serais-ce pas dégager du temps médical que de les autoriser à traiter de simples maladies telle que la grippe, la gastro, les rhino-pharyngites ?!
Il faut vraiment que ce gouvernement de merde se sorte les doigts du cul et se pose vraiment les bonnes questions, dans l'intérêt des patients et non pas dans l'intérêt de leur gouvernement ...