PUERICULTRICE

Enquête nationale : l'ANPDE donne la parole aux infirmiers puériculteurs

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Dans un contexte d’attente sur le dossier de la réingéierie de la formation des infirmiers puériculteurs, mais aussi sur celui de l’élargissement de leurs compétences, l'Association Nationale des Puériculteurs Diplômés d’Etat (ANPDE) lance, ce mardi 3 avril, une enquête nationale auprès de quelque 20 000 infirmiers puériculteurs (IPDE). Objectif affiché pour l’association : sonder l'état de santé d'une profession malmenée ces derniers temps, précise le communiqué, mais aussi établir des pistes de travail pour l'ANPDE dans la construction de son projet associatif et dans la construction du futur de l'exercice professionnel.

Le questionnaire mis en ligne par l’ANPDE sera disponible jusqu’au 30 avril prochain et accessible à tous les IPDE, adhérents ou non adhérents de l'association. En pratique, le temps nécessaire pour répondre au questionnaire est d'environ 10 minutes et celui-ci est "totalement anonyme", malgré la demande d'une adresse mail afin de vérifier que chaque participant ne répond qu'une seule fois. 

Avec l'évolution du système de santé, la désertification médicale et l'évolution des besoins de la population, il convient de repenser notre métier et notre offre de soins.

Un livre blanc pour fin 2018

Enfant nourrisson

L'enquête lancée par l’ANPDE débouchera sur une série de propositions qui feront l'objet d'un livre blanc. Celui-ci est prévu pour la fin de l'année 2018. 

Le premier objectif de l'ANPDE est de servir à la construction du projet associatif qui sera présenté aux adhérents dès la rentrée de septembre. Pour l’association, cette consultation offre ainsi une garantie de proposer un projet et une vision proche des volontés des IPDE pour les années à venir mais aussi de répondre aux réalités du terrain. Le deuxième objectif permettra tout à la fois de sonder les besoins et les problématiques rencontrées par les professionnels et cela quel que soient leurs lieux d'exercice. Il sera également question de qualité de vie au travail, mais permettra à l'ANPDE de faire des propositions cohérentes sur l'évolution du métier et le futur de l'exercice professionnel.

Avec l'évolution du système de santé, la désertification médicale et l'évolution des besoins de la population, l’ANPDE souligne l’urgence de repenser le métier d’infirmier puériculteur et l’offre de soins. L'enquête débouchera sur une série de propositions qui feront l'objet d'un livre blanc, prévu pour la fin de l'année 2018.

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)