PUERICULTRICE

Grade Master : les infirmières puéricultrices sont dans l'expectative

L’ANPDE et le CEEPAME saluent la parution du décret relatif aux actes et activités des Ibode et espèrent que cette reconnaissance présage une reprise des travaux pour les infirmières puéricultrices.

chaussons

Les infirmières puéricultrices attendent des avancées concrètes ainsi que leur grade Master.

Si l’Association nationale des puéricultrices(teurs) diplômé(e)s et des étudiants (ANPDE)1 et le Comité d’entente des écoles préparant aux métiers de l’enfance (CEEPAME)2 se félicitent du décret prévoyant l’accès des infirmiers de bloc opératoire diplômés d’Etat (IBODE) à de nouveaux actes et activités qu’ils pourront exercer en exclusivité, ils s’interrogent aussi sur une reprise de leurs négociations avec les Ministères concernés. Les autorités nous ont demandé de patienter, mais la reprise des discussions se fait attendre, s’inquiète Sébastien Colson, Président de l’ANPDE. Devons-nous rappeler que, par exemple, le programme de formation n’a jamais été réactualisé depuis plus de 30 ans, alors que les évolutions sociétales impactent aujourd’hui différemment la santé des enfants ? À quand une reconnaissance du rôle et des soins dispensés par l’infirmière puéricultrice aux enfants et à leurs parents, à l’heure où le soutien à la parentalité n’a jamais été aussi nécessaire ?.

Un rapport Igas sur la bonne voie

A la publication du rapport IGAS fin 2013, les deux associations ont été encouragées, d’une part à réactiver le travail de réingénierie du diplôme d’Etat de puéricultrice suspendu depuis 2011, d’autre part à poursuivre la réflexion portant sur l’organisation du système de santé en faveur de l’enfant et de la famille et des besoins en professionnels qualifiés qui en découlent. Elles ont intégré la nécessité d’une...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)