PSYCHIATRIE

Les soignants français touchés par le « syndrome du pyjama bleu »...

    Suivant

Après l'effet blouse blanche qui fait monter la tension artérielle, des chercheurs à l'hôpital de Rennes viennent de mettre en évidence le « syndrome du pyjama bleu ». Contrairement au premier celui-ci s'exerce sur les professionnels de santé et non sur les patients. En effet, lorsque les usagers revêtent cette tenue, ils paraissent dans un état plus grave qu'ils ne le sont réellement...comme quoi l'habit fait le moine !

Non, le syndrome du pyjama bleu n'est pas une phobie des hôpitaux ou des vêtements de nuit, ni un accès de somnambulisme ! Récemment mis en lumière par des chercheurs Rennais, ce syndrome touche les professionnels de santé. Plus précisément, ceux-ci ont tendance à surestimer la gravité de l'état des patients lorsque ceux-ci portent un pyjama bleu plutôt que leurs vêtements habituels.

Un pyjama bleu qui noircit le diagnostic des psychiatres

patient alité hôpital

Contrairement à ce que l'on croit, évaluer l'état de santé psychique d'un patient n'est pas évident et des biais peuvent survenir, même des choses anodines comme ... la tenue vestimentaire.

Cet impact vestimentaire a été démontré auprès de dix psychiatres qui ont observé 26 personnes atteintes de troubles dépressifs majeurs dans une unité de troubles de l'humeur du CHU de Rennes. En effet, les dix spécialistes ont visionné des interviews de ces patients sous forme de petits films de 5 minutes. La première était réalisée le jour de leur admission et la seconde cinq jours après. Selon un ordre aléatoire, les patients filmés portaient tantôt leur...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)