INFOS ET ACTUALITES

Plus que jamais la vie en « Rose »

par .

Cet article fait partie du dossier :

Livres de la rédaction

    Précédent Suivant

« Qui aurait pu imaginer que ce pari fou, porté par Rose association, petit collectif de femmes malades et de proches, traverserait cinq années et dix numéros sans perdre une once d'enthousiasme, et continuerait d'essaimer, grandir ? » écrivent Céline Lis-Raoux, directrice de la publication de Rose magazine et Béatrice Lorant, directrice de la rédaction…  Eh bien une chose est sûre, la réalité a dépassé l'imagination… Voici que sort le dixième numéro de Rose magazine, collection printemps/été 2016, et il n'a rien perdu de son élégance, de sa force, de ce qui fait son engagement et, de fait, son succès dans le monde de la cancérologie. Joyeux anniversaire les Roses !

Rose Magazine numéro 10

10 numéros pour affirmer le chic et le choc face au cancer

Pour son dixième numéro, Rose magazine rend d'emblée hommage aux femmes qui ont fait la une des précédents numéros… Elles nous donnent de leurs nouvelles et, fort heureusement, elles vont bien, très bien même, pour la plupart en rémission. La force de Rose est d'être toujours du côté de la vie, jusqu'au bout et parfois même jusqu'à la fin car la vie n'est pas toujours bienveillante avec les personnes qui vivent un cancer… Rose sait aussi fêter la joie, la joie de vivre et d'exister quelles que soient les épreuves à traverser, écouter les témoignages, les partager et les faire voyager.

Rappelons, une fois encore, pour celles et ceux qui l'ignoreraient encore, que Rose est un magazine gratuit, haut de gamme, qui s’adresse aux femmes concernées par le cancer. Il est à la fois un outil de connaissance de la maladie et de ses effets secondaires, mais aussi un objet de plaisir, de partage, de convivialité entre femmes. Car une femme malade est, avant tout, une femme. Rappelons également que dans les pas de Rose, BLU Magazine a été créé dans le but d'apporter aux hommes malades du cancer ce que Rose Magazine ne leur apporte pas : se retrouver dans les témoignages, être compris, rassurés et conseillés avec justesse et empathie pour pouvoir faire du magazine leur confident et allié. Un nouveau défi qui s'est avéré gagnant en novembre dernier.

  • Noemie Caillault
  • Noemie Caillault

Noémie Caillault, une artiste « belle et rebelle face au cancer »...

Dans ce nouveau numéro, Rose Magazine invite sur trois pages Noémie Caillault, nominée aux Molières 2016 pour son spectacle « Maligne » ; spectacle qu'elle a ardemment soutenue.  Si Noémie n'a pas été la lauréate, la rédaction lui a décerné à l'unanimité le Molière du coeur… Nous avions vu son spectacle et nous vous l'avions présenté car il est rare de recevoir une telle leçon de vie aussi réjouissante et qui nous claque en pleine face, nous éclabousse de vitalité, et nous donne envie de rester debout quoi qu'il arrive ; une impressionnante catharsis aussi élégante qu'énergique.

  • Rose magazine numéro 10
  • Rose magazine numéro 10
  • Rose magazine numéro 10

Voir la vie en « Rose », quoi qu'il arrive…

Un très joli reportage intitulé « La tête dans les nouages » raconte comment, à Nice, Julie anime des ateliers de nouage de turbans, foulards et chèches, pour redécouvrir le plaisir de se coiffer même lorsque les cheveux ont disparu… Face aux miroirs ronds disposés devant les participantes, Julie insite : N'ayez pas peur ! C'est le moment ou jamais d'oser des choses ! Vous pouvez changer de tête tous les jours. Plus loin, on se retrouve à Boulogne-Billancourt, dans un lieu de vie où l'on bichonne les patients entre deux traitements ou deux opérations pour qu'ils reprennent des forces…  Dans la clinique, rares sont les patients à déambuler en pyjama dans les couloirs. Cela participe de leur sociabilisation précise le Dr Déborah Sussmann Nadjar, spécialisée en soins de support et douleur... Dans la foulée, toujours beaucoup d'énergie avec le portrait de six filles, six artistes qui se sont rencontrées au fil des numéros et sont devenues amies et « soeurs de combat » partageant l'épreuve de leur cancer au seuil de leur 30 ans… une famille formidable !

Rose magazine ne fait pas l'impasse sur les nouvelles thérapeutiques et autres innovations qui laissent imaginer un objectif proche : guérir deux cancers sur trois : des dépistages plus performants, des traitements personnalisés, des technologies révolutionnaires… Un focus également sur l'hormonothérapie et celles qui refusent d'y adhérer… au risque d'accroître leur risque de récidive… De bons conseils pour faire « halte au feu » lors du traitement par radiothérapie… et même une référence aux « coupeurs de feu » qui sans aucune preuve scientifique soulagent pourtant de grande façon les patients…

Ce qui est intéressant dans Rose Magazine c'est que des mots qui, a priori, n'ont rien avoir les uns avec les autres - métastases/sexualité ; bébé/cancer ; fuites urinaires/moral ; cancer/personnages publics… - se côtoient allègrement. C'est la richesse de Rose qui déploie aussi ses conseils mode et beauté en toute liberté, inventivité, créativité et… insolence ! On aime donc « la vie en Rose » et c'est pas prêt de finir ! Céline Lis-Raoux le rappelle, s'adressant à ses lectrices : le seul sujet de Rose, c'est vous. Une belle authenticité qui nourrit notre engagement auprès de ce magazine d'exception.

En rose ou en bleu, Rose Magazine colore « en chic et choc » le mot « cancer » donnant de la couleur à tous ses maux, déliant les langues car pour Rose, « motus et bouches cousues » ne sera jamais à l'ordre du jour !

Rose Magazine en pratique

  • Edité à 200 000 exemplaires, Rose Magazine est gratuitement disponible dans 1 500 services de cancérologie des hôpitaux publics, dans tous les centres de lutte contre le cancer et dans les relais H hospitaliers en France. Il va être disponible également dans les territoires d'outremer grâce au soutien de la Fédération Hospitalière de France.
  • Suivre Rose sur sa page facebook
  • Suivre Rose sur son compte twitter @ROSEMAGAZINE1
Creative Commons License

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Livres de la rédaction

Commentaires (0)