EN BREF

Covid-19 : 9 fois plus d'entrées en soins critiques et de décès chez les non-vaccinés

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Alors que la situation sanitaire en France provoque une certaine inquiétude, avec notamment une hausse du taux d’incidence, le constat de la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) du ministère de la santé est clair : l’écart entre le nombre de personnes non vaccinées admises à l’hôpital et celui des personnes complètement vaccinées demeure très important. Selon les récentes données diffusées dans son dernier rapport, publié le lundi 15 novembre, il y aurait ainsi 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les non-vaccinés de 20 ans et plus. Entre le 25 et le 31 octobre 2021, 29 personnes sur un million de non-vaccinés auraient été admises en soins critiques, contre 3 pour une même proportion de vaccinés. Même constat au niveau des décès : pour 6 décès comptabilisés sur un million de personnes complètement vaccinées, le chiffre s’élève à 52 chez les non-vaccinées. La publication de ces chiffres intervient alors qu'Emmanuel Macron bat le rappel autour de la troisième dose en l’imposant aux plus de 65 ans, dans le contexte d’une flambée épidémique qui frappe une grande partie de l’Europe. Un rappel vaccinal que François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, envisage d’étendre à l’ensemble de la population. On sera amenés très probablement à aller vers une troisième dose de vaccin en population générale, a-t-il ainsi indiqué mercredi 17 novembre sur France Inter. L’accès au rappel vaccinal devrait d’ailleurs être ouvert au plus de 50 ans dès le mois de décembre.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)