AU COEUR DU METIER

Vers une plus grande autonomie des infirmiers en matière de vaccination

par .

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

À l’occasion de la Semaine mondiale de la vaccination (24-30 avril), le Conseil international des infirmières (CII) plaide pour que les infirmiers1 acquièrent davantage d’autonomie dans le domaine de l’administration des vaccins. Un souhait partagé ici en France notamment par l'Ordre national des infirmiers et les infirmiers libéraux.

vaccin bras vaccination

Le CII plaide pour un rôle élargi des infirmiers en matière de vaccination

La vaccination, qui fait partie des domaines d’action prioritaire du Conseil international des infirmières (CII), est considérée comme l’un des moyens les plus efficaces pour garantir la sécurité sanitaire au niveau mondial : elle permet en effet de prévenir près de trois millions de décès chaque année. Investissement des plus rentables dans le domaine de la santé, la vaccination peut être assurée de manière efficace au profit même des populations particulièrement difficiles à atteindre. Cependant, le CII rappelle que la couverture vaccinale au niveau mondial reste lacunaire, l’accès aux vaccins étant limité dans de nombreuses régions à faible revenu et isolées. Et de souligner que les progrès vers un accès équitable à la vaccination sont d’une lenteur préoccupante. Quant aux pays riches, où les vaccins sont largement disponibles, la vaccination y est parfois rejetée par manque d’information ou sous l’effet de la désinformation, de la peur et de la méfiance. Une récente campagne du ministère des Affaires sociales et de la Santé lancée à l'occasion de cette semaine d'information et de sensibilisatioon à la vaccination, souligne qu'en France, près d'une personne sur cinq (19%) estime ne pas être à jour de ses vaccinations aujourd'hui. Pour le CII, tous ces facteurs affectent dangereusement l’efficacité des programmes de vaccination et constituent une menace pour la santé mondiale.

Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII plaide pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

Il est évident que le rôle joué par les infirmiers en appui à ce grand sujet de santé publique que constitue la vaccination est crucial et ce, à plusieurs titres : administrer les vaccins, informer les usagers, les familles et les communautés pour améliorer leurs connaissances sur la vaccination, sa finalité et ses modalités et à plaider pour que les groupes à risque accèdent plus facilement aux vaccins. Pour le CII, les infirmiers chargés de la conception et de la prestation des services de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

relax

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Vaccinations infirmières

bonjour,
Ancien infirmier militaire, je pratiquais et suivais toutes les vaccinations du personnel sous couvert médical de mon unité.
Surveillance du carnet vaccinal, prévenir le militaire, pratiquer la vaccination, faire remplir le carnet par le médecin, et suivi des rappels .
Depuis, infirmier libéral, je me rend compte que beaucoup de gestes que nous pratiquions dans l'Armée en tant qu'infirmier notamment en prévention ne sont pas prévus dans notre nomenclature. En fait dans l'Armée l'infirmier à plus de prérogatives que dans le civil.