LEGISLATION

Cumul d'emplois : hypocrisie d'un système ?

    Précédent Suivant

Le cumul d'emplois dans la profession infirmière est un secret de polichinelle. Il s'y opère pourtant bel et bien, et tendrait même à croître compte tenu d'une conjonction de facteurs. Décryptage d’une pratique parfois opaque et piqûre de rappel sur la législation en vigueur.

tenues soignants

Le cumul d'emplois est une réalité pour la profession infirmière, mais mieux vaut s'abstenir de franchir certaines limites...

Combien sont-ils parmi les quelque 600 000 infirmiers en exercice à cumuler, ponctuellement ou régulièrement, leur activité principale avec une autre secondaire, via des vacations et/ou missions d'intérim afin de mettre du beurre dans les épinards et ainsi améliorer leurs conditions de vie en gagnant plus ? Difficile de donner un chiffre car il n'y a pas de statistiques. Néanmoins on devrait avoir une meilleure visibilité dans les années à venir, du moins partiellement s'agissant des remplacements en libéral. En effet, l’Ordre national des infirmiers (ONI) devrait bientôt disposer de chiffres partiels puisque depuis fin novembre 2016 les infirmiers exerçant dans le public ou le privé à temps partiel et souhaitant effectuer des remplacements libéraux doivent en demander l’autorisation non plus auprès de leur agence régionale de santé mais auprès du conseil départemental ou interdépartemental de l'Ordre qui la délivre, indique Karim Mameri, le secrétaire général du Conseil national de l’Ordre des infirmiers (CNOI).

Cela fait cinq ans que je n’ai pris aucune vacances pour moi non pas par envie mais parce que je n’ai pas le choix.

« Gagner plus »Quoi qu’il en soit la pratique est bien réelle et pas forcément récente. J’ai commencé en 2003 – l'année d'obtention de mon DE – jusqu’en 2007 à effectuer régulièrement des vacations et/ou des missions d’intérim les WE et la nuit en plus de mon temps complet dans un établissement de soins privé, explique Carine, IDE, aujourd'hui presque installée en libéral. C’était assez facile car les offres...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)