AU COEUR DU METIER

90 % des Français ont une bonne image des infirmiers

par .

Cet article fait partie du dossier :

Journée Internationale de l'IDE

    Précédent Suivant

Plus de 90 % de la population française a une bonne opinion des infirmiers, selon les résultats de deux enquêtes, l'une internationale menée par Sanofi, l'autre menée en France par la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) à l'occasion de la Journée internationale de l'infirmière, ce mardi 12 mai 2015.

équipe de soignants hôpital

Infirmier, un métier plébiscité par la population française.

Afin de célébrer la Journée internationale de l'infirmière, ce mardi 12 mai 2015, Sanofi1 et la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH)2 ont mené des enquêtes distinctes pour en savoir plus sur l'image de l'infirmière auprès du grand public. Les résultats sont sans appel : en France, les infirmiers ont, pour plus de 90 % des personnes interrogées, une bonne réputation.

Des infirmiers plutôt appréciés dans le monde entier

Dans son étude, Sanofi s'est penché sur la perception de l'infirmier à travers le monde. Ainsi, en France, pour 90,7 % des sondés, la qualité de leur relation avec les infirmiers est très bonne. En effet, les IDE sont des professionnels qui ont une bonne réputation et en qui ils ont confiance, qu'ils admirent, et avec qui ils ont un bon « feeling ». Dans le monde entier, il en est de même pour 75,1 % des personnes interrogées. Ce chiffre s'élève à 91,6 % en Australie, 91,4 % au Royaume-Uni, 82,9 % au Canada et 82,3 % aux États-Unis. En revanche, le score est un peu plus faible en Chine (67,8%), Corée du Sud (60,6%) ainsi qu'en Afrique du Sud (56,4%). À noter que la réputation des infirmiers dépend de l'âge des répondants (plus ils sont âgés, plus la réputation est bonne) et des raisons qui les ont amenés à être en contact avec ce professionnel (les patients atteints d'une maladie chronique ont un avis plus positif que les patients souffrant d'une maladie infectieuse).

Voir l'interview de Jean-François Bouscarain, infirmier libéral, qui réagit à l'annonce de ces résultats (3'09)

D'autres chiffres sont révélateurs de la confiance accordée par la population aux infirmiers. 85 % suivent toujours les conseils donnés par leur infirmière et 76,1 % recommanderaient à leurs connaissances de faire appel à un infirmier pour certains soins. De plus, dans les cinq ans à venir, pour 66 % de la population mondiale (64 % en Europe), la priorité reste de prendre soin des patients. 64 % (60 % en Europe) accordent également une grande importance à la prévention et 46 % (49 % en Europe) au traitement.

IDE Françaises un des meilleurs taux de reputation

Quatre grands enseignements peuvent être tirés des résultats de cette enquête, selon Sylvie Coumel, Directeur Global Programme Patients-Infirmières Sanofi. Tout d'abord, les patients atteints de maladies chroniques ont une perception particulièrement positive des infirmiers. Ces derniers contribuent également à les rendre plus autonomes et jouent un rôle non négligeable en matière d'éducation thérapeutique et de prévention. Enfin, les infirmiers ont l'opportunité de gagner en autonomie et il est nécessaire de valoriser leur rôle de proximité. Sanofi soutient le rôle clé des infirmier(e)s depuis plusieurs années et s’attache à valoriser ainsi qu’à renforcer leur place dans les différents systèmes de soins notamment grâce au programme Connecting Nurses. La communauté infirmier(e)s est au coeur de l’engagement de Sanofi en faveur des patients.

Voir l'interview de Sylvie Coumel (2'37)

12 mai 2015 : 24 heures avec les infirmiers

Connecting Nurses organise tout au long de cette journée, un événement web sur 24h pendant lequel les intervenants échangeront sur la façon dont le grand public perçoit les infirmières dans le monde. Cet événement commencera en Chine et continuera d’un fuseau horaire à l’autre. Au total, sept pays, dont la France, participeront aux échanges.

Le programme : ind2015.connecting-nurses.com. Pour suivre en direct sur twitter @SanofiFR, #IND2015 (International Nurses Day)

Un métier jugé éprouvant pour une majorité de Français

Si les Français ont une bonne image des infirmiers, ils jugent que le métier est éprouvant et n'aimeraient pas l'exercer, selon les résultats du sondage réalisé par Odoxa pour la MNH. En effet, 71 % des Français n'ont ou n'auraient pas envie d'être infirmier, dont 37 % « pas du tout ». 93 % estiment que le métier est éprouvant et 71 % jugent que c'est une profession mal rémunérée. Paradoxalement, 69 % des personnes interrogées conseilleraient ou auraient pu conseiller à l'un de leurs enfants de suivre des études pour devenir infirmier.

En outre, 62 % des Français se disent favorables à ce que les infirmiers puissent effectuer des vaccins sans prescription du médecin. Sur la question de la prescription médicamenteuse, les avis restent très partagés. 50 % pensent que les IDE devraient être autorisés à prescrire aux patients certains médicaments, comme des antalgiques ou des antiseptiques.

Selon les résultats de l'enquête, les Français trouvent aussi les infirmiers et infirmières « compétents » (93 %), « courageux » (92 %), « sympathiques » (89 %), particulièrement « investis » et « bienveillants » (88 %) mais aussi, et c'est primordial pour des infirmiers, « à l'écoute de leurs patients » (84 %).

Les infirmiers bénéficient donc d'une très bonne image, mais les Français sont bien conscients des difficultés rencontrées au quotidien par la profession. Ce sujet sera d'ailleurs évoqué ce mardi à 13h à l'occasion d'une web tv. Animée par Bernadette Fabregas, rédactrice en chef du site infirmiers.com, elle sera l'occasion de valoriser la profession au travers de portraits d'infirmières racontés par Olivier Ducray, réalisateur de La vie des gens, et François Bégaudeau, auteur du Moindre mal.

Notes

  1. Enquête menée de janvier à février 2015 auprès d'un échantillon de 1 500 personnes ayant été en contact avec un infirmier durant les six derniers mois.
  2. Enquête menée en ligne les 23 et 24 avril 2015 par Odoxa pour la MNH auprès d'un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Journée Internationale de l'IDE

Commentaires (3)

Altrian

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#3

Je dois être maudit !

Les 10% restants doivent être dans mon service...

Uoggid

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

oui et donc?

Est-ce que 90% de ces personnes connaissent réellement notre métier? Savent-ils nos condition de travail précaire qui parfois les mettent en danger?

binoute1

Avatar de l'utilisateur

535 commentaires

#1

90 % des Français ont une bonne image des infirmiers

oui, et donc ?