IDEL

Les assistants médicaux vont-ils "empiéter sur les plates-bandes des infirmiers"?

Lorsque la CNAMTS attaque, Convergence infirmière contre-attaque ! Face à la tournure que prennent les négociations conventionnelles concernant les futurs assistants médicaux, le syndicat est monté à nouveau au créneau et a rédigé plusieurs courriers pour scander son désaccord aux présidents des syndicats des médecins, de l'ordre national des infirmiers et à la ministre des Solidarités et de la Santé.

Convergence Infirmière demande à dialoguer avec les syndicats médicaux pour trouver un consensus salutaire face au débat sur les assistants médicaux.

Les négociations conventionnelles ont débuté le 24 janvier dernier à la CNAMTS et l'on sait que pour l'instant, les discussions sont tendues entre les médecins et l'Assurance maladie. Les syndicats représentatifs des infirmiers libéraux ont également fait savoir leur inquiétude concernant ce nouveau métier et ont récemment crié au scandale quand ils ont eu en main les directives concernant une modification réglementaire pour étendre le champ d’intervention des aide-soignants au milieu ambulatoire, ainsi que sur la possibilité à se voir déléguer des missions directement par les médecins (aujourd’hui délégation d’intervention par les infirmiers uniquement).

Imaginez alors certains employeurs n’embauchent plus que des AS en lieu et place d’infirmiers dans un souci économique ! C’est une véritable crainte !

Pour garantir la sécurité des soins : du personnel formé, que diable !Convergence infirmière persiste et signe. Le syndicat a rédigé un courrier adressé aux présidents des syndicats des médecins afin de leur expliquer son point de vue et afin de demander une entrevue avec eux. Dans cette lettre Ghislaine Sicre, (Présidente du syndicat) rappelle que la formation d'aide-soignant repose sur 10 mois de formation contre trois ans d'études et 24 mois dans une structure après le DE pour les infirmiers...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

le vieux

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#1

L'ONI ou l'HONNI ?

Sans plus polémiquer, il est bien certain que ce n'est pas l'Oni qui va défendre les infirmières sur le sujet vu que cette officine a été créée par la volonté et l'appui de trois gouvernements successifs. La ministre, ancien mandarin, se fout totalement du "petit peuple" des infirmières et du tissu hospitalier des "territoires" (autrement dit, la cambrousse pour cette éminence. A quand la surveillance des patients (clients ?) par les ASH (ceci sans aucun mépris pour eux ou elles) ? Depuis la ministre Veil (et sa fameuse "prime"), c'est la galère pour la Santé publique dans ce pays.